Box-office France : “30 jours max”, fort consommé avant la date limite

Sur la semaine du 14 au 20 octobre 2020, c’est une situation de tempête avant le calme qui a été observée au sommet du box-office français. Lequel est actuellement dominé par 30 jours max de Tarek Boudali, qui signe là sa deuxième comédie après Épouse-moi mon pote.

M6 ayant participé à la production de 30 jours max, il n’avait pas été étonnant de voir la chaîne diffuser, plus tôt dans le mois sur son antenne, le précédent et premier film de son réalisateur, Épouse-moi mon pote. Avec sa nouvelle comédie, Tarek Boudali enregistre un départ à 508 815 entrées (chiffres JP’s Box-Office), et la question qui peut encore une fois se poser est de savoir si, selon le membre de La Bande à Fifi derrière la caméra, le résultat sur grand écran est sensiblement différent.

En cette période de retour de Borat, le film d’animation 3D Les Trolls 2 – Tournée mondiale a attiré 419 574 spectateurs dans les salles dès sa sortie, ce qui permet à cette suite signée Walt Dohrn d’accrocher sans attendre la deuxième place du box-office.

Bourré, bourré… vladadam ?

En dépit du classicisme absolu de son affiche, The Good criminal est tout de même parvenu à s’imposer sur la troisième marche du podium avec 116 387 premières entrées. Sans doute que les aficionados du cinéma d’action facile et de Liam Neeson ont volontairement foncé la tête la première en sachant ce qui allait rapidement la remplir.

On enchaîne avec la quatrième arrivée en quatre places, ce qui n’est pas courant, avec Drunk (114 935). Comédie dramatique danoise de Thomas Vinterberg avec Mads Mikkelsen en tête d’affiche, il y est question de la mise en pratique, par quatre amis, de la théorie d’un psychologue norvégien. Selon ce dernier, l’être humain naîtrait ainsi avec un déficit d’alcool dans le sang. Et comme on peut s’en douter, le fameux camarade “modération” ne sera pas forcément le bienvenu ici.

Avec toute cette chair fraîche, on en viendrait presque à mettre de côté le devenir du précédent leader, à savoir Antoinette dans les Cévennes. Que l’on se rassure, de la sixième place où elle a atterri, Antoinette peut encore se faire entendre grâce à ses 75 848 spectateurs supplémentaires.