Box-office France : “Aquaman” s’offre un million en deuxième semaine

Sur la semaine du 26 décembre 2018 au 1er janvier 2018, le box-office français n’a eu d’yeux que pour Aquaman, lequel s’est ainsi payé le luxe de faire un million d’entrées supplémentaires pour sa deuxième semaine d’exploitation, lui qui avait démarré à 940.000 spectateurs et quelques.

Et avec cette belle performance (1.033.477 nouvelles entrées pour la précision), le film de James Wan mené par une savante fusion entre Camille Lacourt et Sébastien Chabal s’approche des deux millions d’entrées au cumul (chiffres JP’s Box-Office). Derrière, Astérix – le secret de la potion magique se cramponne à son rang de dauphin en réalisant lui aussi une sensible progression par rapport à la semaine dernière. Note : plusieurs films de ce top sont ici concernés.

En changeant quatre lettres à “Aquaman” et en en retirant une, ça fait “Bioman”, bien joué.

Les nouvelles aventures des Gaulois les plus dopés de l’Histoire ont séduit 827.959 nouveaux spectateurs, pour un total de 2.930.716 entrées réalisées jusqu’à maintenant. Autant dire que l’écart est maintenant fait avec Astérix – Le Domaine des dieux qui avait dû attendre sa septième semaine d’exploitation pour arriver à un score semblable (contre quatre semaines pour Le secret de la potion magique).

Des histoires d’animaux bien accueillies en fin d’année

Quelques productions se sont risquées à se lancer dans ce qui s’annonçait pourtant comme un embouteillage de valeurs sûres du début du mois. Première entrée de la semaine sur la troisième marche du podium avec 575.550 premiers spectateurs au compteur, Bumblebee de Travis Knight raconte les péripéties de l’Autobot Bumblebee, personnage mi-robot mi-abeille apparu pour la première fois dans la franchise Transformers.

Suit Mia et le lion blanc de Gilles de Maistre (573.356), un roman d’amitié entre une petite fille, Mia, et un lion blanc, Charlie, étalé sur plusieurs années. On file ensuite à la douzième place pour trouver la troisième entrée, la comédie dramatique Au bout des doigts de Ludovic Bernard avec Jules Benchetrit, Lambert Wilson et Kristin Scott Thomas dans les rôles principaux (180.515). Et parce qu’il serait bon de se rappeler que l’animation traditionnelle ne fait pas mal aux yeux, Miraï, ma petite sœur de Mamoru Hosoda vient se classer à la vingtième place, fort de ses 88.044 premiers spectateurs. Le précédent long-métrage du réalisateur, Le Garçon et la Bête (2016), avait débuté à 49.687 entrées.

Mots-clés aquamanbox-office