Box-office France : “Bad Boys For Life” sur le roi chemin

Sur la semaine du 22 au 28 janvier 2018, Bad Boys For Life a investi le sommet du box-office français et Scandale n’a pas fait grand bruit. Entre les deux, la comédie dramatique Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part qui, vous l’aurez deviné, est d’origine française.

Bénéficiant d’une affiche involontairement comique dans l’opposition entre son slogan (“Ensemble. Jusqu’au bout.”) et ses acteurs principaux réunis par logiciel, Bad Boys For Life a réussi son retour. Avec 651 309 premières entrées (chiffres JP’s Box-Office) lui ayant offert la tête du classement, ce troisième volet n’est pas loin de réaliser le meilleur départ de la franchise.

Proche, mais sous l’objectif, car Bad Boys II, en 2003, avait signé des débuts à 689 293 spectateurs, pour une exploitation achevée tout près des deux millions. Et puisque ça ne prend pas trop de place d’en faire mention, Bad Boys premier du nom, sorti en 1995, avait enregistré une première semaine à 339 543 entrées pour finir à 1,6 million de spectateurs.

“1917” atteint le million en deux semaines

Que l’on ne se désole pas trop pour 1917, ainsi déchu de son titre de leader, car ses 436 107 entrées supplémentaires lui permettent d’atteindre le million de personnes en deux semaines cumulées.

Deuxième arrivant du top, classé à la troisième place, la comédie dramatique d’Arnaud Viard (Clara et moi) Je voudrais que quelqu’un m’attend quelque part. 212 027 personnes ont donné sa chance et sans attendre à cette adaptation du recueil de nouvelles éponyme d’Anna Gavalda.

Au quatrième rang, le troisième et dernier nouveau venu parmi l’élite, Scandale de Jay Roach (Austin Powers) racontant la chute du président de Fox News Roger Ailes et permettant, au passage, d’assister à une performance relativement apaisée de Margot Robbie en 2020. Le film a été accueilli sur ses sept premiers jours en France par 205 082 spectateurs.

Huitième, Les Incognitos ne gagne pas seulement trois positions par rapport à la précédente semaine. Ses 74 301 nouvelles entrées lui ouvrent ainsi également l’accès au clan des millionnaires. On relèvera, un peu plus bas, le gadin de la version 2020 de The Grudge (55 758), ainsi passé de la cinquième à la onzième place alors que sorti seulement que quatorze jours plus tôt.

En vingtième position (ex-æquo avec le drame franco-guatémaltèque La Llorona), 7 539 spectateurs sont allés voir K contraire à son lancement, un drame de Sarah Marx notamment interprété par Sandrine Bonnaire et Sandor Funtek, vu pour la première fois au cinéma dans La Vie d’Adèle.