Box-office France : elles ont des manies ces “Anna”

Sur la semaine du 10 au 16 juillet 2019, des confirmations en tête du box-office France avec ainsi une première place conservée par Spider-Man: Far From Home et une place de dauphin bien gardée par Toy Story 4. Et juste derrière, des Anna se bousculent.

Pour sa deuxième semaine d’exploitation, Spider-Man: Far From Home s’offre 630 649 nouveaux spectateurs (chiffres JP’s Box-Office) lui permettant d’atteindre les deux millions au cumul. De son côté, deux semaines après avoir perdu sa place de leader qu’il venait de décrocher, Toy Story 4 reste cramponné à sa deuxième position.

Les nouvelles aventures de Woody, Buzz et leur troupe continuent d’attirer grandement puisque 606 017 nouvelles personnes sont allées ou même retournées les voir. Déjà trois millions au compteur et les quatre n’apparaissent pas tel un fol objectif.

“Anna” : un espoir français pour Luc Besson ?

On passe aux arrivées les mieux classées de la semaine, à commencer par Annabelle 3 : La Maison du mal (3e), sans doute une énième histoire de poupée diabolique, de maison aux portes grinçantes et de protagonistes restant bien trop souvent le dos à la caméra. 384 702 spectateurs ont été au rendez-vous, un score en léger recul par rapport au lancement du précédent volet. Annabelle 2 : La Création du mal avait ainsi rassemblé 481 309 personnes sur ses sept premiers jours.

Juste derrière, le nouveau Luc Besson dont la sortie aux États-Unis a été qualifiée d’échec. Sur son premier week-end américain, Anna a ainsi généré 3,6 millions de dollars de recettes alors qu’il en a coûté 30 et que la société EuropaCorp comptait vraisemblablement sur ce projet pour renflouer ses caisses. Lesquelles avaient ainsi été mises à mal par la contre-performance de Valérian et la Cité des mille planètes.

Avec 280 773 premières entrées au compteur, on ne peut pas dire qu’Anna s’apprête à connaître une brillante carrière dans l’Hexagone alors que ce dernier avait plutôt bien accueilli l’adaptation de la bande dessinée de Mézières et Christin (1,6 million au départ et 4 millions en fin d’exploitation).

Un peu plus loin, au sixième rang, la comédie française Premier de la classe de Stéphane Ben Lahcene (L’Italien) avec Mutamba Kalonji, Pascal NZonzi et Michèle Laroque dans les rôles-titres démarre à 132 706 spectateurs.