Box-office France : “Hôtel Transylvanie 3” s’offre la meilleure chambre

Sur la semaine du 25 au 31 juillet 2018, Hôtel Transylvanie 3 s’est imposé en tête du box-office français pour sa sortie dans l’Hexagone. Conséquence : le leader et son dauphin du précédent classement descendent chacun d’une marche.

Quelques jours avant que TF1 ne programme par hasard, vraiment, le second épisode de Hôtel Transylvanie sur son antenne, le troisième, sous-titré “Des vacances monstrueuses”, se découvrait dans les salles obscures de France. Et savez-vous ce que cela signifie ? Que l’on va s’empresser de comparer ses premiers chiffres (fournis par JP’s Box-office) avec ceux des deux premiers films.

Pour commencer, Hôtel Transylvanie 3 a débuté son exploitation française à la première place du box-office, une situation qu’avait connue Hôtel Transylvanie premier du nom, mais pas sa suite. En revanche, là où ces derniers avaient démarré à, respectivement, 427.257 et 459.772 spectateurs, le numéro 3 a pris ces scores et les a engloutis comme un seul hamburger (ou poche de sang, pour rester dans la thématique de la franchise) pour totaliser 823.158 entrées sur ses sept premiers jours.

“Hôtel Transylvanie 3” signe le meilleur départ de la franchise en France

C’est donc avec une implacable logique que je vous annonce maintenant que Les Indestructibles 2 a chuté de son trône, mais pas de quoi sortir le mercurochrome. Ses 539.984 nouveaux spectateurs lui permettent ainsi non seulement de ne pas tomber plus bas que la deuxième place, mais aussi d’enregistrer plus de 4 millions d’entrées en cumulé.

Ant-Man et la Guêpe étaient directement entrés au deuxième rang du précédent top, il ne trébuche également que d’une position ici avec 435.364 spectateurs de plus au compteur, et d’atteindre le million d’entrées depuis son lancement. En parlant d’entrées, la deuxième meilleure de la semaine n’est autre que Mamma Mia: Here We Go Again!, un titre qui a déjà achevé de vous coller la chanson d’Abba dans la tête au moins jusqu’à la fin de cet article. 305.753 personnes se sont déplacées pour voir cette suite qui fait un peu moins bien que le premier film sorti dix ans plus tôt (550.887 en première semaine).

On notera pour finir le démarrage semi-raté de Roulez jeunesse avec Éric Judor, raté parce que 73.707 entrées et semi parce que 199 copies, alors que les films ayant fait 100.000 entrées au minimum cette semaine ont été projetés dans une voire plusieurs centaines de salles supplémentaires.