Box-office France : “La Reine des neiges II”, et eux, et eux, et eux ?

Sur la semaine du 4 au 10 décembre 2019, ils ont été plusieurs à s’être cassé les dents au box-office France, possiblement pour avoir cru que sur sa troisième semaine, La Reine des neiges II manifesterait une sensible faiblesse. Alors que non, la banquise tient toujours le coup.

Après bientôt un mois d’exploitation, La Reine des neiges II reste solide dans les salles de l’Hexagone. Avec 945 814 nouvelles entrées (chiffres JP’s Box-Office), il atteint même le cap des 4,5 millions le rapprochant du total réalisé par le premier volet. Pour rappel, La Reine des neiges avait, entre fin 2013 et début 2014, réuni 5,1 millions de spectateurs.

En des circonstances autres qu’hivernales, Jumanji: next level aurait probablement décroché la tête du box-office. On reconnaîtra à cette suite de Jumanji : Bienvenue dans la jungle d’avoir signé un meilleur démarrage que le film de 2017 avec ainsi 785 636 premières entrées au compteur (2e) contre 623 931. Ici, bien que l’équipe déjà connue se lance une nouvelle fois dans l’aventure Jumanji, l’environnement n’est plus le même. Chouette ?

“Le Meilleur reste à venir” est-il arrivé à se faire un nom ?

À la troisième place du classement, on trouve une nouvelle arrivée, celle de La Famille Addams, et pour éviter de lui accoler un énervant 2019, on parlera de lui comme l’unique film d’animation de la franchise à ce jour. Signé Conrad Vernon et Greg Tiernan, ce long-métrage installe la famille Addams dans un contexte a priori peu confortable, puisque allant ainsi rencontrer des proches éloignés (oui) censés être encore plus étranges qu’elle. 325 851 personnes ont été des premières séances.

Avant-dernier nouveau venu du top 10, Le Meilleur reste à venir (4e) est le nouveau film du duo Matthieu Delaporte / Alexandre de la Patellière qui avait déjà signé la pièce de théâtre Le Prénom et son adaptation au cinéma. Comme le jeu des comparaisons est toujours amusant, on notera que Le Meilleur reste à venir enregistre un départ à 316 885 entrées alors que 1 086 313 spectateurs avaient été rassemblés en première semaine pour Le Prénom.

117 270 premières entrées amassées pour une neuvième place récoltée, le Brooklyn Affairs de et avec Edward Norton connaît de timides débuts, quand la comédie dramatique It Must Be Heaven, qui avait obtenu une mention spéciale lors du dernier Festival de Cannes, pédale un peu plus durement avec 58 769 spectateurs et une treizième position.