Box-office France : le million pour “Tenet”, “Énorme” dans le ventre mou de l’élite

Sur la semaine du 2 au 8 septembre 2020, c’est un désormais millionnaire qui trône au sommet du box-office français. Pour sa deuxième semaine d’exploitation, Tenet regarde donc d’en haut les nouveaux arrivants du top, Police et Énorme en tête.

Solide sur ses appuis, Tenet de Christopher Nolan a su se maintenir à la première place du box-office grâce à ses 411 702 nouveaux spectateurs (chiffres JP’s Box-Office). Le long-métrage totalise désormais plus d’1,3 million d’entrées et il n’est pas impossible qu’il atteigne une nouvelle étape majeure dans deux ou trois semaines.

Dauphin la semaine passée, Effacer l’historique ne bouge pas pour, lui aussi, sa deuxième semaine dans les salles (115 069). Juste derrière, le Police d’Anne Fontaine, adaptation du roman éponyme de Hugo Boris, démarre à 84 682 spectateurs. Un score qui aurait possiblement été plus élevé sans un appel au boycott émis sur les réseaux sociaux. Était ainsi reproché à Omar Sy d’incarner un membre des forces de l’ordre après que l’acteur a dénoncé des violences policières.

“Regardez, ça n’a rien à voir”

En sixième position, Énorme tente de se faire une place (62 177), et la comédie de Sophie Letourneur d’avoir également fait l’objet d’une polémique. En promotion sur le plateau d’un talk-show, les deux têtes d’affiche du film, Marina Foïs et Jonathan Cohen, avaient en effet semblé apprendre qu’une grossesse forcée était punie par la loi. Pourtant, dans la série américaine Desperate Housewives, le personnage de Carlos Solis avait usé d’un stratagème similaire pour faire tomber enceinte sa compagne Gabrielle.

À cette époque (2004/2005) où les réseaux sociaux n’avaient pas pignon sur rue, cette intrigue n’avait visiblement pas provoqué une levée de boucliers puisque la série, qui n’en était encore qu’à sa première saison, aura pu se poursuivre des années durant.

Les Blagues de Toto perd six positions et quitte donc le podium pour se retrouver neuvième (41 290). On notera les trois places gagnées par Dans un jardin qu’on dirait éternel, qui passe ainsi du treizième au dixième rang avec 25 107 spectateurs de plus.

Mignonnes rétrograde d’une place et obtient par conséquent la quinzième position pour sa troisième semaine (12 579). Pour ne rien changer, le film de Maïmouna Doucouré continue d’évoluer en eaux troublées avec ainsi le lancement d’une pétition appelant les membres Netflix à résilier leur abonnement, la plate-forme étant ainsi accusée de faire l’apologie de la sexualisation des mineures via Mignonnes.