Box-office France : le retour de “Maléfique” pas assez démoniaque pour “Joker”

Sur la semaine du 16 au 22 octobre 2019, Joker est à peine moins fort qu’à son arrivée au sommet du box-office français. Et si Maléfique : Le Pouvoir du mal est contraint de se présenter dans l’ombre du psychopathe, cette suite signe un meilleur départ que l’original de 2014.

À ce train-là, Joker passera la Toussaint bien au chaud dans son fauteuil de leader. Après avoir ainsi débuté son exploitation en France avec 1,6 million de spectateurs au rendez-vous, le long-métrage de Todd Phillips s’offre 1 228 940 entrées supplémentaires (chiffres JP’s Box-Office). Les trois millions au cumul pour la semaine prochaine, sans aucun doute.

Maléfique : Le Pouvoir du Mal, mettant là aussi en scène un personnage pétri d’ombres, doit se contenter d’une deuxième place portée par 786 485 spectateurs. Il s’agit malgré tout là d’une performance, car le Maléfique de 2014, soit le premier volet, avait démarré à un peu plus de 600 000 entrées.

La vérité, leur jeunesse ils auraient pu se la garder

Bien qu’enregistrant chacun un recul d’une place, Donne-moi des ailes (3e, 315 113) et Au nom de la terre (4e, 276 516) enregistrent de meilleurs chiffres que la semaine passée. Juste derrière, et alors qu’on aurait pu penser que son titre à allonge ne lui profiterait pas, Shaun le Mouton le Film : la Ferme Contre-Attaque ne fait finalement pas beaucoup moins bien que Shaun le mouton sorti en 2015 : 261 698 contre 314 419.

C’est à peu près le même topo concernant Angry Birds : Copains comme cochons, à la différence que les doutes concernaient ici une mode qu’on dirait passée. Avec 256 867 premiers spectateurs, cette suite d’Angry Birds – Le Film ne déçoit ainsi pas vraiment puisque le film original avait démarré à 334 916 entrées.

Avec un casting visant à reproduire les figures cultes de la trilogie dans le but apparent de relancer la machine, La Vérité si je mens : les débuts n’a pas provoqué un engouement semblable : 127 768 personnes (8e) alors que La Vérité si je mens premier du nom avait réussi à attirer 542 034 curieux dans les machines. Et que dire de sa suite qui avait réuni près de 3 millions de personnes sur sa semaine de lancement, sinon qu’elle reste le plus gros succès de la franchise à ce jour ?

Enfin, le nouveau rôle de Gérard Depardieu, un entraîneur d’échecs dans Fahim, a déjà été vu par 115 825 spectateurs (11e). Pas vraiment le meilleur des départs pour le réalisateur Pierre-François Martin-Laval qui reste ainsi sur son adaptation mitigée de Gaston Lagaffe.