Box-office France : “Le Voyage du Dr Dolittle” et “Birds of Prey” sur leurs perchoirs

Sur la semaine du 5 au 11 février 2020, des sorties attendues qui n’ont pas vraiment déçu du point de vue de leur classement au box-office France. On peut même considérer que Le Voyage du Dr Dolittle a pu surprendre, leader d’un top où Birds of Prey démarre à la deuxième place.

L’idée d’un remake est souvent jugée facile et, une fois le résultat disponible, on déplore une magie absente et un cahier des charges peut-être trop suivi à la lettre. Mais, vous en conviendrez, finalement assez peu, voire même aucune, de ces réinventions n’enregistrent des contre-performances dans les salles de cinéma.

Voilà donc pourquoi Le Voyage du Dr Dolittle, qui apparaît finalement davantage telle une continuation qu’un redémarrage de la franchise, a pu motiver Universal à valider le projet. Et avec 416 180 premières entrées au compteur (1er, chiffres JP’s Box-Office), le film de Stephen Gaghan signe même un meilleur démarrage que les Docteur Dolittle incarnés par Eddy Murphy (345 146 et 220 499)

Oh oh, coucou, regardez sous “The Gentlemen”

Après la débandade Suicide Squad qui, en dépit de ses deux millions de spectateurs français, s’est révélé bien moins palpitant et fou qu’escompté, il ne fallait pas s’attendre à ce que le film dérivé centré sur Harley Quinn récolte une adhésion aveugle. Reste qu’avec 412 178 entrées pour ses débuts, soit un chiffre plus de deux fois moindre que le départ de Suicide Squad, Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn (2e) s’évite une déculottée qui, quand on y pense, aurait pu plaire à l’acolyte du Joker.

Ducobu 3, puisque le nom de l’élève est depuis suffisamment ancré dans les têtes pour ne pas s’encombrer d’un titre à rallonge, vient se positionner entre les deux volets sortis avant lui. Classé ici en troisième position avec 399 199 spectateurs, il débute ainsi mieux que L’Élève Ducobu (353 369) mais moins bien que sa suite, Les Vacances de Ducobu (532 593).

Puisque l’on parlait plus haut de lancement timide, #Jesuislà d’Éric Lartigau (7e), avec Alain Chabat en tête d’affiche, s’en pose comme un crédible représentant pour cette semaine. Seules 112 363 personnes se sont ainsi déplacées pour assister au voyage de Stéphane en Corée du Sud, rien que pour retrouver une jeune femme avec qui il échangeait jusqu’ici sur les réseaux sociaux.