Box-office France : « Les Animaux Fantastiques 2 », le roi de la bringue

Sur la semaine du 14 au 20 novembre 2018, Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald, que l’on peut raccourcir en Les Animaux Fantastiques 2 sauf si vous tenez absolument à conserver Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald, est entré directement à la première place du box-office français.

Pourquoi Les Animaux Fantastiques premier du nom avait réalisé 1,4 million d’entrées dès sa sortie en France, pour finir son exploitation hexagonale à 4 millions ? Parce qu’adapté du livre d’un auteur à succès, J. K. Rowling mondialement connue pour sa série Harry Potter ? Parce que de fort bonne qualité, indépendamment du reste ? Probablement un peu de tout ça.

Celles et ceux qui étaient passés à côté du phénomène en 2016 peuvent donc se sentir quelque peu perdus en découvrant que le film ayant été le plus vu dernièrement dans les salles n’est autre que la suite des Animaux Fantastiques. Intitulée Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald, elle se focalise sur les agissements du sorcier Gellert Grindelwald, en fuite quelques mois seulement après avoir été capturé. L’occasion d’ailleurs de découvrir un nouveau visage de Johnny Depp.

« Les Animaux Fantastiques 2 » démarre fort, « Le Grand Bain » se la coule douce

Avec 1.649.616 entrées au compteur (chiffres JP’s Box-Office), Les Animaux Fantastiques 2 enregistre un départ plus fort que celui du premier film, et qui sait si le troisième, prévu pour 2020, débutera dans les mêmes eaux ? De son côté, Bohemian Rhapsody descend de scène après deux premières semaines de feu. Ses 488.833 nouveaux spectateurs lui permettent toutefois de rester au contact de son public, désormais supérieur à deux millions d’âmes.

Le Grand Bain, que les basses températures de ces derniers jours ne semblent pas avoir incité à venir se sécher, perd une place, mais reste sur le podium (3e, 361.796). Première entrée du top à la septième position (123.605), Les Chatouilles d’André Bescond et d’Éric Metayer aborde le délicat sujet des enfants sexuellement abusés par un proche de la famille.

Deux rangs plus bas, Millénium : Ce qui ne me tue pas de Fede Álvarez, un thriller américain où Claire Foy campe une chasseuse chassée, commence sa carrière avec 96.163 entrées. Adapté du roman quasi-éponyme de David Lagercrantz, ce long-métrage apparaît avoir bien moins convaincu la critique que le précédent volet, où le personnage de Lisbeth Salander était interprété par Rooney Mara.