Box-office France : Star Wars, du IX avec du vœu

Sur la semaine du 1er au 7 janvier 2020, Star Wars : L’Ascension de Skywalker est apparu au box-office français comme il avait terminé 2019 : en grand gagnant. On notera également qu’en ce début d’année, nombre de nouveaux venus ont obtenu un très bon classement.

Avec des spectateurs deux fois moins nombreux que pour la semaine précédente, pourquoi ne pas prêter à Star Wars, épisode IX : L’Ascension de Skywalker de quoi se préparer à amortir une sévère chute ? Parce que le long-métrage, toujours premier, de J. J. Abrams n’est passé que d’1,9 million à 926 771 spectateurs (chiffres JP’s Box-Office), et qu’avec 5,2 millions d’entrées enregistrées en trois semaines, il reste dans le sillon des Derniers Jedi (5,7 millions sur une période équivalente).

Star Wars The Rise of Skywalker se paye une nouvelle vidéo

Le record du premier volet est certes tombé quelques semaines plus tôt. Toujours est-il que La Reine des neiges II, pour sa septième semaine d’exploitation et sa troisième place de dauphin consécutive, vient de dépasser les sept millions de spectateurs au cumul avec ses 420 803 entrées supplémentaires.

“Play” en lecture lente

Les troisième et quatrième places n’ont elles non plus pas changé de résident. Jumanji: next level (404 765) et Les Incognitos (305 066) restent donc fermement accrochés à leur rangs respectifs. La nouveauté est à aller chercher du côté de la cinquième position.

Les Vétos est une comédie dramatique de Julie Manoukian où Nico, campé par Clovis Cornillac, va avoir bien du mal à s’entendre avec Alexandra (Noémie Schmidt), la nièce de son associé Michel (Michel Jonasz), alors qu’il compte pourtant sur elle pour soigner les bêtes d’un village peu pourvu en vétérinaires. 248 480 personnes ont été des séances de la première semaine.

Juste derrière avec 242 663 premiers spectateurs au compteur, une nouvelle adaptation des Filles du docteur March, ici par Greta Gerwig dont le film Lady Bird avait été nommé à cinq reprises pour la 90e cérémonie des Oscars.

Anthony Marciano, à qui l’on doit Les Gamins sorti en 2013, a rappelé Max Boublil pour le rôle-titre de sa nouvelle comédie, Play où le personnage de… Max, après avoir capturé des moments marquants de sa vie avec un caméscope reçu pour ses 13 ans, va se mettre à monter ce film 20 ans plus tard. Directement logé à la huitième place avec 134 348 spectateurs, Play traîne au démarrage par rapport aux Gamins, qui avait ainsi reçu 462 231 visiteurs sur sa première semaine.