Box-office France : “X-Men Dark Phoenix”, une renaissance à l’odeur de brûlé

Sur la semaine du 5 au 11 juin 2019, X-Men: Dark Phoenix a dominé le box-office français, pas de souci là-dessus. En revanche, il signe le plus faible démarrage d’un film X-Men dans l’Hexagone. De son côté, la Palme d’or du dernier Festival de Cannes, Parasite, est venue gratter la troisième place du classement.

Allez, au bout du cinquième long-métrage X-Men, on aurait déjà pu se poser la question d’un possible essoufflement de la franchise.

Dark Phoenix

Capture YouTube

Il aura fallu attendre la douzième inscription de la saga pour que les pessimistes s’en donnent à cœur joie. Avec 689 880 spectateurs réunis pour son lancement français (chiffres JP’s Box-Office), X-Men: Dark Phoenix enregistre le plus timide départ d’un film X-Men, aventures de Wolverine et de Deadpool incluses. Ce qui n’empêche pas la réalisation de Simon Kinberg de s’imposer comme la meilleure performance de la semaine en France.

En deuxième place après avoir été leader jusqu’ici, Aladdin (2019) tente avec succès de se maintenir dans le top 3 avec ses 493 107 nouvelles entrées. À moins d’un sursaut, il devrait achever son exploitation entre les deux et trois millions en France.

“Parasite”, la Palme d’Or qui obtient ici le bronze

Au troisième rang, on trouve Parasite, à ne pas confondre avec le film homonyme de Charles Band sorti en 1982 où un scientifique s’infectait avec un parasite se nourrissant de son hôte. Ici, Parasite n’est pas américain mais sud-coréen. L’œuvre de Bong Joon-ho dépeint l’histoire d’une famille au chômage s’intéressant à une autre famille quant à elle richissime.

La vie de la première bascule quand le fils parvient à se faire engager chez la famille Park en tant que professeur d’anglais.

Parasite démarre à 376 842 spectateurs, un score que l’on estimera de bon surtout en se rappelant que la précédente Palme d’or, Une affaire de famille du Japonais Hirokazu Kore-eda, avait réalisé 178 544 entrées sur ses sept premiers jours.

Pour sa deuxième semaine, Rocketman (4e) s’offre 207 474 spectateurs supplémentaires et s’approche des 500 000 entrées au cumul. Petite dégringolade pour Godzilla II – Roi des Monstres qui passe ainsi que la deuxième à la cinquième position avec 180 859 nouveaux curieux.

Terminons avec l’arrivée de Ma à la septième place (160 898), un thriller horrifique américain de Tate Taylor où Octavia Spencer incarne une femme solitaire dont la rencontre avec un groupe d’adolescents va faire basculer la vie de ces jeunes gens.