BrainTest : un été sous Ubuntu

Les linuxiens,  on les regarde bizarrement, on les redoute,  mais on les envie souvent, aussi… Faut dire, pouvoir s’amuser avec un pingouin et lui faire tout ce qu’on veut, c’est un peu le rêve de tout le monde. Oui et, même si j’ai parfois été très critique à l’égard du libre, j’ai tout-de-même décidé de tenter l’aventure et de vivre tout un été sous Ubuntu. Bon, c’est un pari un peu insensé mais faut bien savoir vivre dangereusement, hein…

BrainTest : un été sous Ubuntu

C’est donc hier soir que j’ai pris cette terrible décision. Sur un coup de tête. Comme d’habitude. J’avais un petit disque dur de 500Go sous les mains, je ne savais pas quoi en faire et je me suis dit que ce serait quand même vachement marrant de tester voir où en est Ubuntu et de mettre la Jaunty Jackalope dessus. Oui, bon, les Geeks ont parfois des délires un peu barrés, que seuls les autres Geeks peuvent vraiment comprendre (ma femme, par exemple, pense juste que je suis cinglé, ce qui est d’ailleurs fort probable vu qu’il est possible de cumuler les tares comme les politiciens cumulent les mandats).

Donc, je me suis mis en tête de m’installer une petite Jaunty Jackalope de derrière les fagots… Et là, on peut dire que je me suis pris une grosse claque derrière la tête. Bon, ça fait déjà un moment que la petite Ubuntu est capable de détecter une tonne de configurations diverses et variées mais ça fait toujours plaisir de le constater. Même chose pour l’assistant d’installation, qui devient vraiment de plus en plus facile à prendre en main. Cerise sur le gâteau, mes deux écrans ont été immédiatement configurés et je n’ai même pas eu à mettre les doigts dans le xorg.conf pour les faire tourner correctement.

Evidemment, l’installation date d’hier soir, j’ai encore pas mal de pain sur la planche mais je dois vous avouer que la Jaunty m’a vraiment séduit. Comme dirait l’autre, les préliminaires se sont bien passés, on apprend ainsi à se connaître l’un l’autre et j’ai vraiment hâte d’aller encore un peu plus loin. Bon, par contre, à la base, je souhaitais couper complètement les ponts avec Windows ou Mac OS mais vu que je bosse sur ces deux derniers au boulot, ça risque d’être difficile. Cela dit, chez moi, ce sera Ubuntu à 100% et durant tout l’été. Avec un peu de chance, je vais découvrir des trucs trop top et ça me fera tout plein de sujets complètement formidables pour la Fredzone.

Par contre, les gars, faut pas rêver non plus, il est hors de question que je passe à Dotclear, hein…

Note : Et au passage, je pense que ce ne sera pas le seul BrainTest que je vais m’organiser. J’ai déjà plein d’idées totalement hallucinantes sur le sujet ;)

Mots-clés Geeklinuxubuntu