Samsung : vers une montre connectée transformiste, capable de se transformer en badge ou en porte-clés ?

Si tous les brevets ne débouchent pas systématiquement sur des produits commercialisables, ils nous permettent au moins d’avoir une bonne idée des pistes examinées par les constructeurs. Samsung vient précisément de déposer un nouveau brevet mettant en scène une montre connectée d’un nouveau genre, ou d’un genre nouveau. Une montre capable de se transformer en badge, en porte-clés ou même en pendentif. Bizarre ? Assurément, mais il ne manque pas d’intérêt pour autant.

Samsung est arrivé tardivement sur le marché des objets connectés mais il a très rapidement rattrapé son retard sur ses concurrents en lançant un certain nombre de dispositifs au fil de ces derniers mois. Des dispositifs comme la Gear 2, la Gear 2 Neo ou même encore le Gear Fit.

Brevet Montre Samsung 1

Le constructeur ne va évidemment pas en rester là et il devrait ainsi présenter de nouveaux “wearables” avant la fin de l’année. Dans le lot, il serait notamment question d’une montre capable de fonctionner sans smartphone, et d’un autre appareil fonctionnant sous Android Wear.

Ce nouveau brevet met en scène une montre dotée d’un cadran aussi rond que celui de la très attendue Moto 360. Si l’on en croit les schémas illustrant le document, alors le dispositif serait capable d’afficher l’heure, bien sûr, mais il pourrait également relever le rythme cardiaque de son porteur, afficher la météo du jour, reconnaître des objets et des codes-barres ou même traduire des mots.

Mais il y a mieux car le cadran de cette montre serait pensé pour pouvoir être fixé sur plusieurs supports différents. En quelques instants et comme mentionné plus haut, il serait possible de transformer la montre en pendentif, en badge ou même en porte-clés. Elle pourrait ainsi faire office de coach électronique ou même de télécommande d’appoint.

Bref, sur le papier, Samsung aurait l’intention de nous gratifier d’une montre transformiste, et il faut avouer que cette idée ne manque pas d’intérêt.

Via

Mots-clés brevetssamsung