Apple : un brevet pour un système d’objectifs interchangeables sur iPhone

Certains d’entre vous s’en souviennent peut-être mais un brevet déposé par Apple avait fait beaucoup parler de lui en 2012. Logique, puisque ce dernier présentait un système d’objectifs interchangeables imaginé spécialement pour l’iPhone. Seul bémol, pour fonctionner correctement, il nécessitait d’ouvrir le terminal, et donc d’enlever son capot arrière. Aucun iPhone ne le permet, bien sûr, du moins pas sans sortir la trousse à outils. Les ingénieurs de la firme ont donc travaillé sur un autre système plus simple, plus accessible et que vous allez pouvoir découvrir, en images, dès à présent.

Une précision importante avant de commencer. Un brevet n’est rien de plus qu’un brevet. Apple en dépose des camions entiers chaque année, mais ils ne sont pas tous appliqués, loin de là. Ce nouveau système d’objectifs interchangeables ne prouve finalement qu’une seule chose, à savoir que la firme s’intéresse au sujet. Pour autant, il n’est pas dit qu’il finira un jour par équiper un iPhone.

Objectif interchangeable Apple

Quoi qu’il en soit, il faut bien l’avouer, ce système est assez ingénieux.

Il combine effectivement deux mécanismes pour en faciliter la mise en place : un à baïonnette, similaire à ce que propose nos réflex, et un avec un soupçon de magnétisme et à l’image de ce que propose le connecteur MagSafe. Grâce à ce système, le terminal serait en mesure de gérer facilement son nouvel objectif et donc de contrôler sa stabilisation, son autofocus, son zoom et tous les paramètres habituels. Quelque part, on retrouverait la même configuration que sur la plupart des DSLR, enfin en dehors du connecteur magnétique bien sûr.

Alors bien sûr, tout le monde n’aurait pas forcément l’utilité d’un tel système, mais il pourrait tout de même intéresser tous les mobinautes férus de photographie, et plus généralement tous ceux qui inondent les réseaux sociaux avec des clichés mettant en scène leur incroyables aventures quotidiennes

Ce brevet a été déposé en 2012, et il vient d’être validé par l’USPTO.

Via

Mots-clés appleiphone