La drôle d’idée de Samsung pour produire un smartphone avec caméra frontale sous l’écran

Samsung cherche lui aussi un moyen de faire disparaître les encoches et les poinçons de ses téléphones. La firme a même déposé un brevet qui nous donne une vague idée de la solution qui pourrait être mise en place sur ses futurs smartphones.

Le brevet en question a, comme souvent, été repéré par nos confrères néerlandais de Let’s Go Digital et il s’avère particulièrement intéressant dans la mesure où il décrit un système qui n’a, à notre connaissance du moins, aucun équivalent ailleurs.

Crédits Unsplash

Un système qui pourrait permettre à Samsung de corriger le principal défaut des systèmes actuels.

Deux écrans pour cacher la caméra frontale, l’idée futée de Samsung

Et pour comprendre de quoi il est question, il est sans doute préférable de commencer par rappeler qu’il existe déjà un smartphone équipé d’une caméra frontale placée sous son écran : le ZTE Axon 20 5G.

Pour réussir cette prouesse, le constructeur chinois a tout simplement modifié la partie de l’écran placée au-dessus de la caméra frontale.

Cette partie de la dalle est en effet beaucoup moins dense et les pixels la composant sont plus écartés afin de laisser passer la lumière jusqu’à l’optique et le capteur composant la caméra frontale du téléphone.

Le système est intéressant, mais il souffre d’un défaut qui, de notre point de vue, est assez rédhibitoire : la partie de la dalle placée au-dessus de la caméra n’offre pas la même densité de pixel et elle dénote donc lorsque le téléphone affiche des couleurs vives ou même du blanc.

Concrètement, donc, vous avez un carré assez vilain qui apparaît à ce niveau lorsque l’écran affiche des pixels.

Quid de la résistance du téléphone ?

Samsung, lui, a justement une idée pour pallier à ce défaut. Une idée mise en lumière dans ce fameux brevet évoqué un peu plus haut. L’idée est simple, mais redoutable. Elle consiste en effet à superposer deux écrans l’un sur l’autre, dont un motorisé.

Le premier écran est l’écran principal. Il recouvre toute la façade du téléphone, à l’exception de la partie située au-dessus de la caméra frontale. Ici, nous avons en effet une découpe carrée.

Or justement, un autre écran est placé sous cette découpe. Un écran qui est à peine plus grand que cette dernière et qui est surtout monté sur un rail animé par un moteur. En usage normal, le petit écran est donc placé au niveau de la découpe et il complète par conséquent l’écran principal afin de donner l’impression qu’il est entier. Mais lorsque l’utilisateur fait appel à la caméra frontale, le moteur s’anime et vient tirer le petit écran afin de la faire apparaître.

Le système est plutôt futé, mais il reste évidemment perfectible. Avec une telle découpe, on peut sérieusement s’interroger sur la résistance d’un téléphone équipé d’un système de ce type.

Une illustration du brevet - crédits Let's Go Digital
Une illustration du brevet – crédits Let’s Go Digital

Mots-clés samsung