Bruce Campbell en a ras le collant des films de super-héros

Interrogé sur son appréciation des récents films de super-héros, Bruce Campbell a donné les raisons pour lesquelles ces productions l’ennuient, mais pas celles pour lesquelles des millions de personnes continuent malgré tout d’aller les voir.

Quand vous travaillez pour un quelconque média et que vous avez la possibilité de vous entretenir avec une personnalité prisée, vous penserez normalement à éviter les questions qui fâchent, même humoristiques du genre “Homard ou Fresnes ?” à François de Rugy  ou “les copies doubles sont-elles votre meilleur souvenir d’école ?” à Gad Elmaleh.

Batman v Superman teaser nov15

Vous aurez parfois la chance de tomber sur un interlocuteur qui rebondira d’une manière suffisamment appropriée pour vous permettre de remplir un article avec autre chose que la température de la pièce à ce moment-là.

Le blog io9 s’est récemment entretenu avec Bruce Campbell, notamment connu pour son rôle de Ash dans la sage Evil Dead. Et l’acteur d’avoir été appelé à s’exprimer sur un sujet semblant quelque peu l’irriter : le cinéma actuel.

Batman Vs. Superman, un concept trois fois “stupide” pour Bruce Campbell

L’acteur dresse un parallèle avec le recours aux effets spéciaux, quasi-systématique à l’heure actuelle et bien moins fréquent à l’époque d’Evil Dead premier du nom. Et de donner l’exemple d’un coup de fusil à pompe à travers une fenêtre qui n’était pas sans danger pour ce long-métrage. Pour la série Ash Vs. Evil Dead, le numérique a rendu ce genre de scène plus sécurisante pour l’équipe de tournage, retirant selon lui de l’authenticité à l’expérience délivrée.

Bruce Campbell pointe également le doigt sur l’intérêt des films de super-héros d’aujourd’hui : “Batman Vs. Superman. Un concept stupide, stupide, stupide. Ça n’était ni fait ni à faire. Superman qui pourrait inverser le cours du temps avec une force centrifuge. Batman ne peut pas faire ça. Superman peut voler. C’est l’homme d’acier. Il a juste à poser une main sur l’œsophage de Batman, et l’histoire se termine là. Ils ont donc dépensé beaucoup d’argent à se moquer d’eux-mêmes.”

L’interprète de Ash déplore également le manque d’originalité de ces productions : “Au train où vont les choses, ils finiront par tous avoir la même couleur de cheveux, ils vont tous faire la même chose. Qu’ont-ils d’unique ? ‘OK Scarlett Johansson. Voici votre marque sur le sol. On a déjà déjà filmé tous les autres personnages. Leurs marques sont ici. Vous devez donc être là parce que c’est ce qui est marqué sur le storyboard 2 86-9 pour que nous vous filmions en Islande samedi après-midi.'”

D’où l’envie de Bruce Campbell de “revenir à des films à petit budget pour la chaîne SyFy”.