Si vous voulez installer macOS Big Sur, pensez à vérifier l’espace libre restant

macOS Big Sur apporte pas mal de nouveautés intéressantes, mais il n’est pas exempt de défauts pour autant. Et si le système perd parfois le WiFi ou le Bluetooth, il présente aussi un autre point noir majeur : il ne vérifie pas l’espace disque restant avant de s’installer. Ce qui peut bien entendu poser de gros problèmes.

En temps normal, lorsqu’on installe un patch sur son système, ce dernier commence par vérifier que le disque dur de l’ordinateur dispose de suffisamment d’espace libre pour mener à bien l’opération.

Il s’agit en effet d’une manière de s’assurer que le processus se déroulera comme prévu. Mettre à jour un système d’exploitation peut effectivement être une opération délicate.

Quand macOS Big Sur oublie les vérifications d’usage

Mais voilà, pour une raison que l’on ignore, macOS Big Sur ne procède pas à ces vérifications d’usage avant de s’installer sur un Mac. Ou, en tout cas, il ne le fait pas correctement.

C’est évidemment problématique. Cet oubli a en effet posé de nombreux soucis aux utilisateurs. Certains rapportent ainsi un freeze de leur Mac pendant l’installation de la mise à jour ou, dans les pires des cas, une corruption de leurs données.

Pour d’autres, c’est le processus de démarrage qui a été impacté, avec des boucles de démarrage interminables empêchant le chargement du système.

A lire aussi : Test du MacBook Pro M1

Des freeze, des plantages, des boucles de démarrage et des données corrompues

En revanche, il semblerait d’après les témoignages des utilisateurs que ces problèmes surviennent principalement lorsque macOS Big Sur est installé à partir d’une version précédente du système. De son côté, Apple recommande d’avoir au moins 35,5 Go d’espace libre sur son disque dur avant de franchir le pas.

Reste que dans les faits, il sera préférable de voir un peu plus large et de penser à faire un coup de ménage sur son disque dur avant de se lancer. Enfin si vous tenez à vos données. On espère bien entendu qu’Apple aura vent de l’affaire et proposera rapidement un correctif.