Bumble a développé une IA capable de repérer et de masquer les dick pics

Bumble a trouvé un bon moyen de lutter contre les dick pics et autres nudes non sollicités. Les ingénieurs de la firme ont en effet développé une IA capable de repérer et de masquer automatiquement ces contenus avant qu’ils ne soient distribués à l’utilisateur.

Bumble se positionne sur le marché – très encombré – du dating et la toute première version de l’application a été lancée en 2014.

Dick pic

Crédits Pixabay

Pour se démarquer de ses concurrents, l’entreprise a choisi de tout mettre en oeuvre pour redonner aux femmes le contrôle de leurs rencontres.

Bumble compte faire la chasse aux dick pics

Bumble ressemble pas mal à Tinder et cela n’a rien de surprenant, car la société a été conçue par la cofondatrice de ce dernier, Whitney Wolfe Herd. En 2014, elle a en effet quitté sa société et déposé une plainte pour harcèlement sexuel à l’encontre des autres cofondateurs de la solution.

Badoo l’a alors contactée pour lui proposer de lancer une nouvelle plateforme de rencontre. Bumble a ouvert ses portes un peu plus tard.

Comme indiqué un peu plus haut, Bumble a principalement pour but de donner le contrôle aux femmes. Si une rencontre ne sera possible que sur un match, les hommes n’auront pas la possibilité de contacter directement l’élue de leur cœur et ils devront donc attendre que cette dernière fasse le premier pas en leur envoyant un message.

Le concept a pas mal séduit et l’application a ainsi dépassé le seuil des 20 millions d’utilisateurs en 2017. De son côté, l’entreprise est valorisée à plus d’un milliard de dollars.

Loin de s’endormir sur leurs lauriers, les développeurs de Bumble ont donc eu l’idée de développer une nouvelle fonction afin de protéger encore un peu plus leurs utilisatrices. Cette dernière repose sur une intelligence artificielle et elle fonctionne un peu comme un détecteur automatique de nudes.

Une IA qui sera déployée en juin

Attendue pour le mois de juin, ce fameux détecteur analysera toutes les images transmises par le biais de la plateforme en temps réel afin de déterminer si elles relèvent de la dick pics ou du nude non sollicité. Si tel est le cas, alors la photo sera automatiquement brouillée et son destinataire recevra un message l’informant de la nature de l’image. Ce dernier aura alors le choix entre la bloquer ou la visualiser, à ses risques et périls.

D’après Bumble, la technologie de reconnaissance d’images utilisée offrirait un taux de précision de 98 %. Cela reste cependant théorique. Il faudra en effet attendre que la fonction soit déployée sur tous les comptes pour savoir si elle est réellement efficace. À l’heure actuelle, Bumble compte en effet un peu plus de 50 millions d’utilisateurs et on peut donc raisonnablement se demander si cette IA sera réellement en mesure d’analyser chacune des images transitant sur la plateforme.

Il faut d’ailleurs rappeler que Whitney Wolfe Herd est très engagée politiquement et elle défend actuellement un projet de loin qui vise à faire du partage de photos obscènes un crime passible d’une amende maximale de cinq cents dollars.

Mots-clés bumble