Kimea, un bureau virtuel à votre image

Le Cloud est à la mode en ce moment, c’est un fait. Les plus grandes firmes de la planète se sont mises au goût du jour et proposent leurs services de stockage de ligne. Mais plus qu’une simple clé USB, certains désirent avoir un véritable bureau virtuel dans les nuages. Un bureau, qui leur permettrait non seulement de stocker leurs précieuses données, mais aussi de pouvoir les exploiter au travers de leur navigateur internet depuis n’importe quel ordinateur, le tout sans avoir à installer quoi que se soit. La solution pourrait bien tenir en un mot : Kimea.

Kimea

Kimea est un projet né d’une équipe de huit étudiants passionnés.  Faisant partie de l’école d’expertise informatique, EPITECH, chaque étudiant doit réaliser un projet de fin d’étude en groupe sur une durée de plus de deux ans (quatrième et cinquième années) que l’on appelle EIP (pour Epitech Inovative Project). On est d’accord, ça fait un paquet de temps et il faut donc que le projet, en plus d’être innovant, soit conséquent afin d’être accepté par l’école. Et notre équipe de passionnés a donc décidé de se lancer dans la création d’un bureau virtuel.

Le projet est en développement. Une première bêta grand public devrait sortir prochainement, bientôt, mais pas tout de suite comme disait l’autre. Connaissant une partie de l’équipe, j’ai pu avoir accès au service en développement et me donner une grosse idée de ce que ça pourrait donner une fois le travail achevé. Idée que je vais maintenant partager avec vous.

Après avoir créé un compte et vous être logués, vous arriverez sur votre bureau personnel. Bureau sur lequel vous aurez des dossiers prédéfinis dans lesquels vous pourrez aisément ajouter des fichiers en quelques clics grâce au gestionnaire de chargement de fichier intégré au bureau. Encore plus simple pour la suppression de fichiers ou de dossiers, il vous suffira de faire un petit glisser déposer dans la corbeille. Une fois vos précieux fichiers uplodés sur le service, vous pourrez avoir accès à ces derniers depuis n’importe quel navigateur, que vous soyez Mac, Windows ou un vrai Linuxien. Sauf que les personnes chez qui nous voulons utiliser ces fichiers ont rarement le programme qui convient, que ce soit les copains ou mamie avec son Windows XP vieillissant. Et personnellement, en plus de ne jamais avoir les bons fichiers sur ma clé quand il le faut, il arrive que je ne puisse pas les ouvrir. Avec Kimea vous n’aurez plus à vous soucier de ce genre de détail puisque vous lirez directement vos fichiers depuis le service qui tournera gentiment dans votre navigateur, même pas besoin d’installer Flash chez mémé.

Puisqu’on y est, on précisera que les technologies utilisées sont HTML/CSS pour l’aspect graphique ainsi que du JavaScript pour les interactions avec le bureau. De l’Ajax pour les requêtes et ce bon vieux PHP coté serveur pour finir.

L’échange avec les autres est omniprésent lorsque l’on utilise nos machines. C’est même indispensable pour du travail à plusieurs sur un projet. Les développeurs de Kimea l’ont bien compris, ayant eu même été séparés pendant un an entre la France, l’Angleterre et les USA. Ils ont donc décidé d’intégrer un module de chat. Grâce à lui, vous pourrez échanger avec vos collègues, vous laisser des messages et même faire de l’échange de fichiers grâce au système de partage entre les contacts.

Passons à autre chose de plus sérieux et réellement innovant, le magasin d’applications. C’est pour moi le gros point fort du projet Kimea. Chaque utilisateur aura la possibilité de télécharger des applications (gratuites ou payantes) et de les intégrer à son bureau aux grès de ses envies et de ses besoins. Oui Jessica, comme l’Appstore ou le Market, tu as tout compris ! On accédera à ses applications depuis le menu Kimea dans la barre des taches en bas à gauche qui n’est pas sans rappeler le célèbre menu « Démarer » de nos chers Windows. Vous aurez bien entendu la possibilité de supprimer par la suite celles qui ne vous conviennent pas. Mais pour que cela colle vraiment au principe de l’Appstore, il faut pouvoir alimenter ce magasin en applications. Et là, c’est la cerise sur le gâteau. L’équipe a mis au point une API, destinée aux développeurs, afin que tous les Geeks de la Fredzone et d’ailleurs puissent développer leurs propres applications et les soumettre sur le magasin du service. Grâce à ce procédé, le service évoluera constamment et proposera toujours plus de fonctionnalités, pour le plus grand plaisir des utilisateurs.

Comme je le disais, le projet est en développement et il reste beaucoup de fonctionnalités à implémenter. Néanmoins, ce premier tour d’horizon du service m’a séduit. Je suis fan du concept et j’attends avec impatience l’arrivée des prochaines fonctionnalités afin de pouvoir tirer parti de tout le potentiel du service et pouvoir l’utiliser au quotidien.

En attendant l’arrivée de la bêta grand public, je vous invite à aller répondre au sondage de l’équipe, cela ne vous prendra pas plus de cinq minutes. Quant à moi, je vous laisse sur la vidéo de présentation du projet et je ne manquerai pas de vous reparler de Kimea le jour de la sortie de la bêta !

L’avis de Fred : On est d’accord, le concept de bureau virtuel n’est pas nouveau. Néanmoins, Kimea ne manque pas d’intérêt pour autant. Il reste évidemment encore pas mal de boulot avant le lancement de la version finale, mais le socle technique est solide et le modèle économique envisagé semble parfaitement viable. Un beau projet, donc !

[youtube Cx4zvun76tY]

Mots-clés Kimeaweb