Buttrcup, Instagram en version NSFW

Buttrcup présente beaucoup de similarités avec Instagram tout en proposant un peu plus de souplesse à ses utilisateurs. Ici, les photos de seins et de fesses ne sont pas censurées.

Instagram est réputé pour l’extrême rigueur de ses conditions d’utilisation. Si la plateforme a mis un peu d’eau dans son vin dernièrement, elle interdit toujours les photos sexuellement explicites ou les contenus laissant entrevoir des sexes, des fesses et des seins.

Les 3 Sex

S’il paraît légitime pour une plateforme grand public d’interdire la pornographie sur son service, beaucoup reprochent à la plateforme de faire ouvertement preuve de sexisme.

Buttrcup, un service concurrent à Instagram

Instagram ne traite effectivement pas les corps masculins et féminins de la même manière. Si les hommes peuvent parfaitement apparaître torse nu sur la plateforme, les femmes doivent impérativement camoufler leurs mamelons sous peine de s’attirer les foudres des modérateurs.

Les années passant, de nombreuses voix se sont fait entendre et un mouvement de contestation a fini par voir le jour : #FreeTheNipple.

Buttrcup s’inscrit pleinement dans la dynamique de ce mouvement et ce nouveau service a ainsi pour but de proposer une alternative à Instagram en proposant aux utilisateurs de partager les photos de leur choix sans avoir besoin de se censurer.

Buttrcup ne verse pas pour autant dans la pornographie la plus primaire et si certaines photos partagées peuvent parfois être un peu suggestives, le contenu reste tout de même loin de ce que l’on peut parfois trouver sur certaines plateformes.

Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant compte tenu de la politique menée par l’entreprise.

Un système de rémunération pour les créateurs de contenus

Buttrcup n’est effectivement pas ouvert à tous. Pour devenir créateur et être en mesure de publier du contenu sur la plateforme, il faut en effet adresser une demande à l’équipe en spécifiant son nom, son site ou encore son compte Instagram. En outre, les profils sélectionnés toucheront une commission à hauteur de 80 % des bénéfices réalisés lors d’une nouvelle inscription effectuée par le biais de leur profil.

Car en effet, Buttrcup n’est pas totalement gratuit. Si l’entreprise permet à chacun de parcourir le flux général sans avoir besoin de sortir le portefeuille, certaines fonctions nécessiteront de prendre un abonnement payant facturé entre 2 et 7 $ par mois en fonction de la durée d’engagement.

Ce compte payant permettra notamment d’accéder à l’historique complet des créateurs et de visualiser ainsi tous les contenus partagés par leurs soins depuis la création de leur compte.

Buttrcup a un autre défaut. Contrairement à Instagram, il ne dispose pas de sa propre application. Le seul moyen d’accéder au service depuis son smartphone consiste donc à passer par son navigateur web.

Mots-clés instagram