C/2014 UN271, la comète géante

Il y a quelques mois, deux astronomes ont observé ce qui semble être la plus grosse comète observée jusqu’à présent dans le système solaire. Ces scientifiques ont par la suite mené une étude sur cette comète atypique répertoriée sous l’appellation « C/2014 UN271 ».

Elle est également connue sous le nom de « comète Bernardelli-Bernstein », en référence des astronomes Pedro Bernardinelli et Gary Bernstein, qui travaillent tous deux à l’Université de Pennsylvanie. Les scientifiques ont d’abord estimé la taille de cette comète à 200 kilomètres.

Crédits Pixabay

Mais l’étude, publiée dans The Astrophysical Journal Letters et publiée sur le référentiel de préimpression arXiv, a ramené son diamètre à 150 km.

Cette comète est plus grande que la plupart des satellites naturels

La taille de cette comète C/2014 UN271 implique qu’elle pourrait peser dix fois plus que la comète Hale-Bopp, surnommée la Grande comète de 1997, rapporte CNet. Pour donner une idée de la taille réelle de cette comète géante, l’astronome Will Gâter a publié sur Twitter un ensemble d’illustrations des différents objets présents dans l’espace.

En effet, il semblerait que la comète Bernardelli-Bernstein soit beaucoup plus grosse que la plus grande lune de Mars. Plus encore, si vous mettez les deux satellites martiens Phobos et Deimos, l’un sur l’autre, vous constaterez que la comète récemment découverte fait le double de la taille des deux satellites combinés.

A lire aussi : Du nouveau concernant la comète 46P/Wirtanen

C/2014 UN271 passera près du Soleil en 2031

Par ailleurs, les scientifiques ont tenu à rassurer qu’il n’y a pas de risque que cette énorme comète entre en collision avec la Terre. Toutefois, il semblerait que la comète C/2014 UN271 se dirige actuellement vers le système solaire interne. Elle pourrait ainsi passer près du Soleil en 2031. Les scientifiques se tiennent ainsi prêts à observer le spectacle.

Pour information, la comète C/2014 UN271 a été imagée pour la première fois en octobre 2014. Elle se trouvait alors à 4,3 milliards de kilomètres du Soleil et presque aussi loin que Neptune. Néanmoins, le 24 juin 2021, cette comète était à 3 milliards de kilomètres du Soleil, une distance comparable à celle d’Uranus. Ainsi, cette comète atteindra sa distance la plus proche du Soleil en janvier 2031 où elle sera à son périhélie à 1,6 milliard de kilomètres.

En attendant la suite des événements, nous vous rapportions récemment que notre civilisation a peut-être été changée par le crash d’une comète et qu’une comète géante va nous rendre visite.

Mots-clés comète