Mais au fait, c’est quoi un métaverse ?

Pour de nombreux passionnés de high-tech, le métaverse est l’Internet de demain. Toutefois, cela ne suffit pas pour définir ce concept qui est bien plus complexe qu’il n’y paraît.

 Dire qu’il n’est que le remplaçant d’Internet serait inadéquat, car le métaverse pourrait être un monde dans lequel nous allons vivre. Mais ce qui rend sa définition complexe, c’est le fait qu’il n’existe pas nécessairement. En effet, le terme « métaverse » peut également être utilisé pour parler du rêve de l’avenir de l’internet. De plus, il englobe toutes les tendances qui touchent les infrastructures en ligne, notamment le développement des univers 3D.

Crédits unsplash

Ainsi, nous parlons de métaverse lorsque nous utilisons des lunettes de réalité augmentée pour consulter un flux Facebook sur Fortnite. Il en va de même lorsque nous répondons à une invitation de cyber-brunch.

A lire aussi : Des chercheurs ont placé des mouches… dans une réalité virtuelle

Un univers de science-fiction déjà accessible en partie

Avant de définir ce qu’est le métaverse, il convient de faire un petit retour en arrière. Neal Stephenson a été le premier à utiliser le terme dans le Samouraï virtuel, un roman publié en 1992. L’ouvrage évoque un monde de science-fiction qui devrait être similaire à celui dans lequel notre future réalité est censée se dérouler. Depuis, d’autres médias culturels s’en sont inspirés.

Le jeu vidéo est le secteur dans lequel cet univers est le plus accessible. Fortnite en est un parfait exemple. La possibilité de jouer dans un métaverse est à l’origine du succès de ce titre qui comptait déjà 350 millions de joueurs inscrits en mai 2020. Le jeu en lui-même suffit à définir ce qu’est un métaverse, permettant aux joueurs de rejoindre un environnement virtuel en trois dimensions via un avatar ou un hologramme.

Le métaverse est donc un monde qui crée un univers collectif en utilisant la réalité virtuelle et augmentée.

A lire aussi : Et si c’était notre conscience qui créait la réalité ?

 Un Internet incarné lucratif

De plus en plus d’entreprises voient dans le métaverse un nouvel espace communautaire derrière lequel se cachent diverses opportunités de gagner de l’argent. Certaines d’entre elles ont déjà franchi le pas en organisant des événements virtuels. C’est ainsi qu’a eu lieu le 23 janvier 2021 un concert live de Travis Scott dans le jeu Fortnite. D’autres utilisent le concept comme solution pour nouer des partenariats, placer ou proposer des produits de manière virtuelle.

Ce n’est pas seulement dans le monde du cinéma et des jeux vidéo que le métaverse gagne du terrain. Il s’intègre de plus en plus dans la société à travers, entre autres, les séries à regarder en simultanée, les apéros virtuels entre amis et les concerts en direct sur les réseaux sociaux.

Conscient que le processus de numérisation de la vie quotidienne se déroule à grande vitesse, Facebook s’est lancé dans le métaverse depuis plusieurs années. L’engagement du numéro un mondial des réseaux sociaux dans ce processus s’est notamment concrétisé par le rachat en 2014 d’Oculus VR, une société impliquée dans la réalité virtuelle.