Ça : quand Bill Skarsgard décore la chambre de sa fille avec des poupées Pennywise

Deux semaines seulement après sa sortie en salles, et « Ça : Chapitre 2 » d’Andy Muschietti fait un véritable malheur au box-office mondial. Le deuxième volet de la saga du clown tueur est en effet numéro un du classement avec plus de 300 millions de dollars de recettes.

Un succès que le film doit en partie au super jeu d’acteur de Bill Skarsgard, celui qui interprète du terrible clown Pennywise (Grippe-sou en français) avec tant de brio.

Capture YouTube

Il faut dire que l’acteur n’y est pas allé de main morte pour être vraiment à fond dans son personnage. Il est même allé jusqu’à décorer une nursery avec des poupées et des peluches à l’effigie du clown tueur… et pas n’importe quelle nursery, puisqu’il s’agit de celle de sa fille !

Des poupées Grippe-sou partout

C’est lors d’une conversation avec Stephen Colbert, dans The Late Show, que Bill Skarsgard a confié cette étrange idée qu’il a eue de décorer la chambre de son bébé de 11 mois avec plein de nounours Grippe-sou. Les cadeaux qu’il a reçus depuis qu’il interprète le clown tueur.

Or avec le grand sourire dérangeant et la double rangée de dents aiguisées de Pennywise, les peluches à son effigie doivent avoir des allures de créatures diaboliques et cauchemardesques. À se demander si la fille de Bill Skarsgard arrive à trouver le sommeil la nuit !

Ça : Chapitre 2, un film qui divise

Depuis la sortie du premier volet en 2017, c’est avec beaucoup d’impatience que le public attendait la suite de « Ça ». Il faut dire que le premier film avait fait des heureux, et beaucoup avaient vraiment hâte de voir comment l’histoire allait se terminer.

Maintenant que le film est sorti, les avis et les critiques sont très partagés à son propos. D’un côté, il y a ceux qui ont trouvé le film épique, génial et fidèle à l’essence du roman éponyme de Stephen King dont le long-métrage a été adapté. De l’autre, il y a ceux qui l’ont qualifié de grosse déception et qui ne le trouvaient pas du tout à la hauteur du chef-d’œuvre de l’auteur américain.

Cela n’empêche pas ce Chapitre 2 de continuer à engranger les entrées et les dollars, faisant actuellement de lui le plus gros succès au monde dans la catégorie horreur.

Mots-clés ça