Californie: Des milliers de poissons pénis se sont échoués sur la plage de Drakes

Récemment, un phénomène inhabituel s’est produit à Drakes, une plage de la Californie qui est située au nord de San Francisco. Des milliers de créatures surnommées « poissons pénis » ont en effet envahi la plage, ne laissant ainsi aucun espace où mettre les pieds.

L’événement est survenu le 6 décembre dernier, peu après le passage d’une forte tempête dans la région.

Crédits Pixabay

Selon les informations, ces animaux  en forme de pénis qui sont en fait des vers peuvent mesurer jusqu’à 30 centimètres de long. Dans leur milieu naturel, ils utilisent des filets visqueux pour attraper le plancton et les bactéries qui leur servent de nourriture. Ils se distinguent aussi par leur capacité à creuser des terriers en forme de U au niveau des plages et des vasières.

Ces tunnels peuvent ensuite servir d’abris à d’autres animaux, ce qui leur a valu leur autre surnom : « les vers aubergistes ».

Un ver très particulier

Les poissons pénis appartiennent à l’espèce Urechis unicinctus, et sont en fait un type de ver marin localisé surtout dans le Sud de l’Oregon jusqu’à la basse Californie. Dans son rapport sur l’incident publié de 10 décembre dernier sur le site Bay Nature, le biologiste Ivan Parr a indiqué qu’auparavant, l’espèce aurait également été signalée dans d’autres régions comme les dunes de Pajaro à Santa Cruz et le port de Princeton dans le comté de San Mateo.

Selon les informations, les poissons pénis ont une durée de vie pouvant aller jusqu’à 25 ans. Ils passent la majeure partie de leur vie sur le fond marin.

Les raisons possibles du phénomène

Selon Ivan Parr, les fortes tempêtes peuvent faire des ravages au niveau des zones intertidales où habitent ces animaux, surtout les tempêtes liées au phénomène El Niño. Elles brisent en effet les sédiments de sable et détruisent des milliers de tunnels, laissant ainsi leurs résidents éparpillés sur la plage.

En tout cas, ce n’est pas tous les jours que l’on peut voir ces créatures à la forme si inhabituelle, du moins en occident. En Asie, les poissons pénis constituent en effet un met très apprécié, surtout en Corée, en Chine et au Japon. Alors si un jour vous passez par ces pays, n’oubliez pas de goûter à ce plat très spécial.

View this post on Instagram

SHOOK 😳 Thousands of these marine worms—called fat innkeeper worms, or “penis fish”—were found on Drake’s Beach last week! These phallic organisms are quite common along the West coast of North America, but they spend their whole lives in U-shaped burrows under the sand, so few beachgoers are aware of their existence. ⛈🌊 A recent storm in Northern California brought strong waves that washed away several feet of sand from the intertidal zone, leaving all these fat innkeeper worms exposed on the surface. 🏖 Next time you go to the beach, just think about the hundreds of 10-inch, pink sausages wiggling around just a few feet under the sand. 🙃 . . Get the full story in our new #AsktheNaturalist with @california_natural_history via link in bio! (📸: Beach photo courtesy David Ford; Worm photo by Kate Montana via iNaturalist)

A post shared by Bay Nature Magazine (@baynaturemagazine) on

Mots-clés insolite