Californie: un individu risque la prison et 250 000 $ d’amende pour avoir percuté un hélicoptère de la police avec son drone

Sans précaution, utiliser un drone même pour son loisir peut devenir particulièrement dangereux. En tout cas, c’est ce que nous prouve cet accident, qui a eu lieu en Californie (États-Unis).

Au mois de septembre de l’année dernière, Andrew Hernandez, a en effet percuté un hélicoptère de la police avec son drone. Ce qui aurait pu causer la mort de tout l’équipage de l’appareil, voire même celle de nombreuses autres personnes si le pire s’était produit. Resté terré depuis cet incident, les autorités ont finalement réussi à retrouver Hernandez deux mois après les faits.

Un drone volant dans le soleil couchant

Crédits Pixabay

Et la semaine dernière, Hernandez a plaidé coupable pour les faits qui lui sont reprochés. Il sera d’ailleurs jugé le 12 avril 2021 et risque gros dans l’affaire. En effet, il pourrait écoper d’une peine d’un an d’emprisonnement, assortie d’une lourde amende qui pourrait aller jusqu’à 250 000 $.

Un accident dû à un manque évident de précaution

C’est donc la semaine dernière qu’Andrew Hernandez a reconnu les faits, en plaidant coupable. Selon ses déclarations, il se serait servi de son drone pour observer le lieu d’un crime qui se situait près de chez lui quand cet incident s’est produit. Son drone est alors entré en collision avec un hélicoptère de la police en pleine mission d’intervention.

Selon les informations partagées, le drone d’Andrew Hernandez a percuté le fuselage de l’appareil des forces de l’ordre. Après quoi, l’hélicoptère a dû atterrir en urgence. Fort heureusement, il n’y a eu aucun blessé, que ce soit du côté des policiers ou de celui des personnes qui pouvaient se trouver aux alentours.

Toutefois, si l’engin d’Hernandez avait endommagé le rotor de cet hélicoptère, la tournure de cet accident aurait vraiment pu être beaucoup plus grave. Ce genre d’incident nous montre que le pilotage d’un drone demande beaucoup de précautions. D’ailleurs, Andrew Hernandez pourrait bien payer prochainement le prix fort pour en avoir manqué.

Hernandez risque gros dans cette affaire

Certes, la peine de prison n’est pas assurée pour cet homme, mais elle est loin d’être écartée. En effet, en 2017, à Washington (États-Unis), pour une affaire d’accident impliquant un drone, le responsable a écopé d’une peine de 30 jours de prison. Pour le coup, l’individu en question avait percuté une femme avec son appareil, laissant cette dernière dans les vapes.

Et pour le cas d’Hernandez, vu les circonstances, même s’il n’y a eu aucun blessé, les sanctions seront sûrement de taille, d’autant que l’incident concerne un appareil de la police.

Mots-clés drone