Californie : une femme cherche de l’aide et se fait snober par un robot patrouilleur de la police

Les robots commencent à être présents un peu partout dans la vie quotidienne des gens, surtout dans les grandes villes aux États-Unis. Certains types d’automates, comme le robot de sécurité K5 conçu par l’entreprise Knightscope, sont même utilisés par les forces de Police pour effectuer des patrouilles.

Contrairement aux policiers faits de chair et de sang, pour le moment, on ne peut encore beaucoup attendre de ces robots patrouilleurs. D’après les informations relayées par NBC en effet, un robot patrouilleur K5 à l’effigie de la police a complètement ignoré la détresse d’une femme qui le sollicitait pour de l’aide.

Poursuite Police

Crédits Pixabay

Cette femme, Cogo Guebara, a en effet voulu prévenir la police qu’une bagarre a éclatée dans le parc de Huntingdon, mais le robot patrouilleur ne l’y a pas aidé. Pire, il lui a dit de « s’écarter du chemin » et a continué de suivre sa trajectoire de patrouille.

Un robot patrouilleur incapable de communiquer avec la police

D’après le chef de la police locale, le robot, connu sous le nom de code « HP RoboCop » est assigné à la patrouille dans le secteur du parc de Huntingdon.

Par contre, malgré la présence d’un bouton présent sur le robot, et qui est censé renvoyer une alarme vers les services de la police en cas d’incidents. Pour le moment, les appels de détresse ou les sollicitations faites par les usagers auprès du robot patrouilleur sont réceptionnés par la société Knightscope.

Toujours selon les informations recueillies par NBC, malgré l’ambiguïté de la situation, ce système a été mis en place en attendant que les services de la police qui utilise ces robots puissent mettre en place les protocoles pour la prise en charge des appels de détresse reçus par le robot patrouilleur.

Une situation qui rend les usagers perplexes

Face à cette situation, les usagers se disent perplexes et ne savent pas à quoi le fait que de tels robots patrouillent pourrait bien servir. D’autant qu’ils sont affublés en grosses lettres de la marque de la police.

Lors de l’incident qui a conduit Coga Guebara à solliciter de l’aide, « HP RoboCop » le patrouilleur n’a été d’aucune aide. Et il a fallu que d’autres gens interviennent et fasse le 911 pour que les services de police soient alertés.

Mots-clés insolite