Call of Duty Black Ops Cold War livre les détails des trois premières missions

Certains jeux sont attendus tous les ans comme des messies. C’est le cas de Fifa, licence footballistique proposée par Electronic Arts, ou encore NBA2K de Take-Two, cette fois dédiée au basket. Mais une saga de FPS fait également des émules depuis plusieurs années, éditée par le mastodonte Activision. Il s’agit de Call of Duty, dont la popularité n’est plus à prouver. Depuis plusieurs épisodes, la franchise entraîne le joueur au cœur de conflits armés, certains fictifs, d’autres réels. Et le prochain épisode s’intéressera à la Guerre froide, sobrement intitulé Call of Duty Black Ops Cold War, avec une configuration PC déjà connue.

Et en marge de sa commercialisation, Comicbook révèle les détails des trois premières missions, pour les plus curieux.

Crédit : Activision

Raven Software, le développeur de Call of Duty Black Ops Cold War, présente ses équipes comme fans de la franchise.

La Guerre froide s’invite dans la franchise Call of Duty

C’est dans les années 80 que se déroule Call of Duty Black Ops Cold War. La CIA reçoit des renseignements à propos d’un agent secret soviétique appelé « Perseus ». Les autorités montent alors une équipe spéciale pour traquer cet ennemi des USA. Rien de nouveau : le patriotisme exacerbé sera une nouvelle fois au rendez-vous.

Les lignes qui suivent contiennent des spoilers sur l’intrigue de Call of Duty Black Ops War :

Les trois premières missions sont désormais connues, répondant aux noms de « Nowhere Left to Run », « Fracture Jaw » et « Desperate Measures ». Les joueurs retrouveront certains visages familiers de Black Ops.

Dans « Nowhere Left to Run », les joueurs sont présentés à Mason et Woods et rencontrent un nouveau venu, Russel Adler, dans un bar à Amsterdam au début des années 80. Les héros vont alors se mettre en tête de poursuivre « Perseus ».

« Fracture Jaw » est un flashback faisant retourner les joueurs au moment de la guerre du Vietnam. Des éléments de l’intrigue seront révélés à propos du redoutable « Perseus ».

Pour finir, « Desperate Measures » entraînera l’équipe dans le quartier général du KGB. Les joueurs devront alors faire preuve de ruse et d’infiltration.

Sur le papier, ces trois premières missions de Call of Duty Black Ops War sont alléchantes pour qui vient chercher de l’action effrénée et un blockbuster vidéoludique, comme on regarde un Michael Bay.

Call of Duty Black Ops Cold War arrive dans nos rayons le 13 novembre prochain sur PC, PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One et Xbox Series X/Series S.

Dan Vondrak, directeur créatif de Raven Software, explique de son côté que les équipes du studio sont « de grands fans des Black Ops originaux » et que ce jeu a été bâti sur « l’objectif de ramener le trio emblématique Woods, Mason et Hudson, mais de façon qui ne nécessite pas d’avoir connu les précédents opus ».