Call of Duty Warzone: le cap des 500 000 bannissements est franchi

Depuis son lancement en mars 2020, COD: Warzone, le jeu de bataille royale développé par Infinity War et Raven Software fait fureur. D’ailleurs, la communauté de joueurs compte actuellement au moins 85 millions de gamers. Malheureusement, dans ce petit monde, les tricheurs sont légion.

Evidemment, Activision s’active pour débarrasser son réseau de la mauvaise graine. Les chiffres sont tombés après la dernière décompte, le nombre total de bannissements a récemment dépassé la barre du demi-million.

Crédits Activision

Selon les informations partagées, le nombre de tricheurs a commencé à devenir particulièrement alarmant depuis février. Les responsables ont donc décidé de continuer à faire le ménage afin de garantir une expérience de jeu dépourvue de triche aux honnêtes joueurs de COD.

Activision prévoit en outre de renforcer davantage la sécurité de Call of Duty : Warzone.

Les tricheurs inondent la communauté de COD : Warzone

À titre d’information, COD : Warzone fait suite à Call of Duty: Modern Warfare, et dispose du contenu de Call of Duty: Black Ops Cold War, qui lui est sorti en novembre 2020. Warzone est clairement le volet le plus complet de la franchise de COD. Ce qui explique son succès.

Mais les tricheurs gâchent la fête et font fuir beaucoup d’honnêtes joueurs. Et cela nuit bien évidemment aux finances d’Infinity War, de Raven Software et d’Activision. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle Activision se donne corps et âme pour débarrasser Warzone des tricheurs. Et si l’on se fie aux rapports, les chiffres sont impressionnants.

En février, l’équipe d’Activision a banni 60 000 tricheurs, ce qui a fait grimper le nombre total de personnes exclues de Warzone à 300 000. Puis, entre mars et avril, avec une moyenne hebdomadaire de 20 000 bannissements, les chiffres sont passés à 475 000. Récemment, avec 30 000 renvois en une seule journée, le nombre de joueurs définitivement renvoyés de COD : Warzone depuis son lancement a dépassé le cap des 500 000.

Activision sévit fermement contre toute forme de tricherie

Hormis les tricheurs, ceux qui fournissent des packs de cheats à ces derniers sont également dans la ligne de mire d’Activision. De ce fait, l’équipe de COD fait également le ménage sur le marché noir, mais pas uniquement au niveau de la plateforme de Warzone.

Toujours selon les informations partagées, Activision va également perfectionner son programme interne anti-triche et fera usage de plus de ressources de surveillance et prévoit d’appliquer diverses stratégies supplémentaires. Tout cela afin de bien faire comprendre aux joueurs malhonnêtes que la triche n’est pas la bienvenue dans Call of Duty : Warzone.