Chronopost est la cible d’une nouvelle campagne de phishing

Chronopost fait l’objet d’une campagne de phishing depuis le début de la semaine. Cette fois en revanche le système est un peu plus élaboré et il repose ainsi sur deux axes différents. La prudence est naturellement de mise, d’autant que l’arnaque a l’air d’être très bien montée… et plutôt convaincante.

Si vous n’êtes pas familier de la chose, alors sachez que le phishing désigne une technique utilisée par des personnes mal intentionnées afin d’obtenir des informations privées et des renseignement personnels portant sur un ou plusieurs individus.

Phishing Chronopost

Une campagne de phishing est en cours.

La technique utilisées par ces escrocs est généralement assez basique et elle consiste à faire croire à la victime qu’elle est en relation avec un tiers de confiance comme une banque ou même une administration afin de la pousser à révéler elle-même ces données.

Chronopost : une nouvelle campagne de phishing est en cours

Les premières campagnes de phishing n’étaient guère élaborées et elles s’appuyaient ainsi le plus souvent sur des courriels écrits en mauvais français. Il était donc très facile de les identifier.

Elles ont cependant beaucoup évolué au fil des années et elles se sont considérablement professionnalisées. Certains escrocs mettent d’ailleurs la barre très haut en répliquant à l’identique des sites de banques afin de récupérer plus facilement les informations des internautes. Pire, certains s’appuient même sur des SMS afin de tromper la confiance de leurs victimes.

Résultat des courses, beaucoup de personnes se font avoir et on a même dénombré pas moins de deux millions de victimes l’année dernière en France. Cela vous donne une idée assez nette de l’ampleur du phénomène.

Cette nouvelle campagne a l’air de mettre la barre très haut. Elle vise Chronopost, le service de livraisons de colis de La Poste et elle s’appuie sur deux systèmes différents afin de tromper plus facilement le public : les courriels et les SMS. Dans les deux cas, ces messages demandent aux Français de rappeler un numéro de téléphone surtaxé, et plus précisément le 0899 632 878.

Une campagne qui se base sur deux systèmes différents

Un numéro qui ne correspond évidemment pas aux services de Chronopost.

Ce n’est pas tout car dans certains cas, les personnes prises pour cible par cette campagne reçoivent même un coup de téléphone en provenance de ce numéro. Il faut d’ailleurs noter que ces arnaques se sont considérablement généralisées au fil de ces derniers mois.

Bref, si vous recevez un mail ou un message texte de Chronopost, il sera préférable de faire attention.

Mots-clés chronopostla poste