Cancer : un nouveau test sanguin plus efficace et capable de détecter 5 types de cancer

Dans les années à venir, les méthodes de dépistage du cancer devraient connaître des avancées significatives. En effet, les recherches visant à améliorer la détection de cette maladie se poursuivent et sont très prometteuses.

Il y a quelques jours, le site Science Alert a mis en lumière un nouveau test sanguin qui est capable de détecter 5 types de cancer, des années avant que les méthodes de diagnostic conventionnel puissent les dépister. Ce test, développé par la start-up Sino-US, a fait l’objet d’une étude publiée le 21 juillet 2020, dans la revue Nature Communications.

Crédits Pixabay

Ce nouveau test sanguin permettra, à terme, de détecter le cancer à un stade précoce. Cela devrait augmenter les chances de guérison des malades.

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Un test qui a fait ses preuves

Ce test a déjà prouvé son efficacité. En effet, l’étude a révélé que ce test sanguin a permis de dépister un cancer chez 91% de personnes qui ne présentaient aucun symptôme, au moment du prélèvement sanguin. D’après les chercheurs, ces patients ont développé des cancers de l’estomac, de l’œsophage, du côlon, et des poumons ou du foie, un à quatre ans après cette prise de sang.

Ils ont analysé les échantillons de sang de plus de 600 personnes qui ont participé à une enquête sanitaire, pendant dix ans. Cette enquête a été réalisée sur 120 000 individus en Chine, entre 2007 et 2017. L’analyse de ces échantillons, prélevés il y a quatre ans, s’est faite avec le nouveau test sanguin qui a permis de diagnostiquer le cancer chez 191 patients.

À lire aussi : Cancer, une nouvelle percée grâce à une étude du génome

Un test qui permettra de traiter le cancer à un stade précoce

Kun Zhang, professeur à la University of California San Diego et coauteur de l’étude, a expliqué que ces recherches sont cruciales pour « tester les gens qui présentent de hauts risques, en raison de leur histoire familiale, de leur âge ou d’autres facteurs connus. »

Pour les chercheurs, la détection précoce du cancer est primordiale. En effet, cela augmente les chances de survie du malade et facilite le traitement de la maladie. Ce nouveau test se base sur l’analyse de la méthylation de l’ADN, qui permet de détecter des altérations épigénétiques qui mènent généralement à la découverte des cellules cancéreuses.

Les scientifiques prévoient de réaliser des études plus poussées pour confirmer l’efficacité de ce test.

À lire aussi : Zika comme traitement contre le cancer du cerveau ?

Mots-clés médecinesanté