Le cannabis d’aujourd’hui serait 14 % plus fort que celui des années 70

Un rapport récemment publié dans la revue scientifique américaine Addiction parle de l’évolution de la concentration de THC dans le cannabis de 1970 à 2017. Le document révèle qu’en cinq décennies, cette plante qui contient des substances psychoactives est devenue 14 % plus forte.

La qualité de l’herbe que fumaient les hippies dans les années 70 n’a plus du tout rien à voir avec celle consommée aujourd’hui. C’est ce que suggère une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Bath au Royaume-Uni. Pour déboucher sur ce constat, ils ont examiné 80 000 échantillons de cannabis saisis dans différents pays, notamment aux États-Unis, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en France, au Danemark, en Italie et en Nouvelle-Zélande. Alors qu’il y a 50 ans, l’herbe faisait à peine plus d’effet qu’un café, de nos jours ses effets auraient largement augmenté.

Photo de Rex Medlen – Pixabay.com

Les résultats publiés dans la revue Addiction montrent des concentrations plus élevées de tétrahydrocannabinol (THC) depuis le début des années 1970, rapportent Express Informer.

Du cannabis plus fort

Le THC est le principal constituant psychoactif du cannabis. Il est à l’origine du célèbre effet « high » ou élévateur qui affecte davantage notre esprit que notre corps. À noter que la plante contient aussi du Cannabidiol (CBD). Ce dernier n’est pas enivrant et possède même des propriétés médicinales qui intéressent certains groupes pharmaceutiques. Il permettrait effectivement de réduire l’anxiété et d’atténuer certaines inflammations.

Les chercheurs de l’université de Bath affirment que la concentration de THC avait augmenté de 14 % dans l’herbe de cannabis de 1970 à 2017. En revanche, celle du CBD n’aurait pas changé. Cette augmentation serait due à l’accroissement des demandes de variétés plus fortes telles que la sinsemilla par rapport au cannabis à base de plantes traditionnel qui contient davantage de graines et moins de THC.

25 % plus fort pour la résine de cannabis

De son côté, la résine de cannabis ou haschich serait devenue 25 % plus forte que la variante commercialisée à l’époque des hippies. Ayant toujours été considérée comme plus faible par rapport au cannabis brut, cette substance semble donc désormais contenir plus de THC.

Le haschich se présente souvent sous la forme d’un bloc cireux. Il s’utilise dans un bang ou un vaporisateur. Certains s’en servent aussi comme ingrédient alimentaire.