Canon a été attaqué par le groupe Maze

Canon a subi une attaque au ransomware dans la matinée du 5 août 2020. Des cybercriminels ont volé 10 téraoctets de fichiers de la base de données de l’entreprise japonaise. Il s’agit apparemment d’une attaque au ransomware Maze même si aucune information sur le montant de la rançon demandée par les malfaiteurs n’a été communiquée jusque-là.

Les hackers qui ont commis le crime ont confirmé auprès de BleepingComputer qu’ils ont bel et bien chiffré tous les fichiers, photos, documents, bases de données et autres informations importantes de Canon par des algorithmes fiables. Le géant des produits optiques a parlé de cet incident à ses employés en fin de semaine dernière. Il paraît que l’attaque a affecté les messageries électroniques, plusieurs applications et les réunions virtuelles des équipes de Canon.

Le Canon EOS R5 pourrait être présenté le mois prochain selon certaines sources

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Dans son message interne, Canon indique avoir fait appel à une société de cybersécurité externe pour résoudre le problème.

Le site web Canon USA a eu des problèmes

BleepingComputer a récemment constaté un autre problème lié au site web Canon USA. La plateforme en ligne de la branche américaine de la firme de Tokyo était tombée en panne le 30 juillet 2020. Ce n’est toutefois que mardi dernier que Canon a pris la peine de parler de l’incident à ses employés en envoyant une note interne.

Cette annonce officielle à destination des employés est survenue juste après que le service informatique de l’entreprise a pu remettre en service le site en panne le 3 août dernier. Maze a confirmé auprès de BleepingComputer qu’il n’a rien à voir avec cette panne d’image.canon.

Avis aux utilisateurs de l’espace virtuel de Canon

Selon un communiqué publié par le fabricant d’appareils photo, 10 Go de photos et vidéos stockées dans le cloud image.canon avant le 16 juin ont disparu. Il est possible d’avoir un aperçu des vignettes de ces fichiers perdus. Les utilisateurs ne peuvent pas toutefois les télécharger ou les transférer.

Canon tient à rassurer qu’”il n’y a pas eu de fuite de données d’image”. L’entreprise japonaise affirme en outre avoir identifié et corrigé le code source de ce malencontreux incident. Le géant des produits optiques n’est pas toutefois en mesure de récupérer les images perdues. Au vu de ce problème sans solution, Canon a présenté ses excuses auprès des utilisateurs de son système de stockage gratuit en ligne.

Mots-clés canoncloud