Canon EOS 7D Mark II : où l’on reparle de l’arlésienne des réflex

Le Canon EOS 7D Mark II a fait couler beaucoup de bruit en 2012 et pas mal de gens s’attendaient à une annonce officielle de la part de son constructeur durant le premier semestre de l’année dernière. Cela n’a évidemment pas été le cas, et le successeur du 7D a finalement fini par disparaître des radars, pour revenir brièvement sur le devant de la scène en octobre dernier. Et depuis, plus rien. Enfin, pas totalement puisque EOSHD a mis la main sur un nouveau document listant… les caractéristiques techniques supposées du boitier.

Et le plus intéressant, dans l’histoire, c’est la provenance de ce document. D’après le site cité un peu plus haut, ce dernier faisait partie de la présentation officielle du Panasonic Lumix GH4. Inutile de préciser que la prudence est évidemment de mise, puisque le document en question a très bien pu être contrefait.

Spécifications techniques Canon EOS 7D Mark II

Quoi qu’il en soit, si l’on en croit cette fameuse présentation, alors le Canon EOS 7D Mark II embarquerait un capteur de 20 millions de pixels. Sa sensibilité serait comprise entre 100 et 12 800 ISO (25 600 en mode étendu) et la vitesse de son obturateur atteindrait les 1/8000 secondes. Là dessus, il serait aussi question d’un autofocus à détection de phase (19 zones) et d’un mode rafale à 8 images par seconde. La taille du buffer du boitier lui permettrait de stocker 15 clichés au format RAW, ou 126 au format JPEG.

Sinon, et bien le 7D Mark II aurait aussi droit à un mode silencieux et à un écran tactile fixe de 3 pouces affichant une définition en 1040k points. Tout comme son prédécesseur, il jouerait la carte de la tropicalisation, pour un poids total de 910 grammes sans objectif et sans carte mémoire.

Le menu a l’air plutôt alléchant, c’est certain, mais il vaudra mieux éviter de s’emballer trop vite. Après tout, le 7D Mark II, c’est un peu l’arlésienne des réflex, non ?