iPhone 6 : un capteur de plus de 10 millions de pixels et un objectif doté d’une ouverture en f/1.8 ?

L’iPhone 6 fera-t-il mieux que ses prédécesseurs en matière de photo ? C’est fort possible, mais il faudra attendre l’annonce officielle pour en avoir le coeur net. Il semblerait cependant qu’un média chinois en sache un peu plus long que nous sur cette question. Et si l’on en croit ses sources, alors le prochain iPhone pourrait faire très mal avec un capteur dépassant les 10 millions de pixels et un objectif doté d’une ouverture en f/1.8. Et attention, car le meilleur reste à venir…

Il faut bien l’avouer, les informations détenues par ce média sont aux antipodes des bruits de couloir de ces dernières semaines. A la base, il était effectivement question que l’iPhone 6 se “contente” du capteur de 8 millions de pixels de l’iPhone 5s, tout en misant sur une meilleure stabilisation de l’image afin d’améliorer la netteté de nos clichés.

Capteur / Objectif iPhone 6 fev14

Cette fois, il est donc question d’un capteur dont la définition dépasserait les 10 millions de pixels, et donc d’un capteur qui s’alignerait sur ce que propose la concurrence puisque tous les terminaux haut de gamme ont franchi ce seuil depuis l’année dernière. Oui, enfin à l’exception du HTC One puisque ce dernier a préféré miser sur des technologies connexes.

Une grande ouverture et des objectifs interchangeables pour l’iPhone 6 ?

Ce n’est pas tout. Comme mentionné au début de l’article, l’objectif de l’iPhone 6 serait doté d’une ouverture de f/1.8, alors même que la plupart des photophones du marché ne vont pas au delà de f/2.0. Il est cependant possible de dépasser cette limite et Lenovo l’a récemment prouvé avec le Vibe Z. Apple pourrait donc s’aligner sur le constructeur chinois.

Et puis, il y a la cerise sur le gâteau. Toujours selon la même source, le prochain iPhone pourrait faire la part belle aux objectifs interchangeables, exactement comme nos hybrides et nos réflex. Ces lentilles spéciales seraient conçues en résine et elles seraient produites par une société japonaise, une certaine JSR.

Cette dernière aurait effectivement développé une nouvelle résine (ARTON) offrant une résistance accrue aux hautes températures et dotée, en plus, d’une adhérence exceptionnelle. Totalement transparente, elle respecterait même le spectre lumineux et elle pourrait ainsi être utilisée dans la conception d’objectifs pour nos terminaux nomades.

Plausible ? Difficile à dire mais une chose est sûre : Apple s’intéresse de près à ce sujet. Preuve en est, la firme compte un certain nombre de brevets spécifiques à son actif, dont un évoqué le mois dernier.

Inutile de préciser que les pincettes sont de mise…

Via