L’iPhone 6s devrait bien avoir droit à un capteur de 12 millions de pixels

L’iPhone 6s fait beaucoup parler de lui en ce moment. Ming-Chi Kuo et KGI Securities ont même publié en début de semaine deux rapports consacrés au prochain téléphone produit par Apple. Cette fois, c’est Kevin Wang qui prend la plume, pour évoquer le capteur photo du terminal.

Si les téléphones prennent de plus en plus le pas sur nos compacts numériques, ce n’est pas totalement par hasard. En réalité, ils ont un avantage de taille sur ces derniers : ils nous accompagnent dans le moindre de nos déplacements.

Capteur iPhone 6s

Ca se confirme pour le capteur de 12 millions de pixels de l’iPhone 6s.

Les constructeurs ont très vite capitalisé là dessus et il suffit de regarder ce que proposent le Lumia 930, le Samsung Galaxy S6, le Sony Xperia Z3 ou même le LG G4 pour s’en convaincre.

De plus petits pixels pour le capteur de l’iPhone 6s ?

Ils se sont d’ailleurs tous lancés dans une véritable course aux mégapixels depuis quelques années, n’hésitant pas à intégrer des capteurs de 20 millions de pixels à leurs téléphones haut de gamme.

Apple a toujours pris beaucoup de distance par rapport à ses concurrents sur ce terrain-là. Preuve en est, l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus se « contentent » tous les deux d’un capteur de 8 millions de pixels, un capteur offrant la même définition que l’iPhone 4s.

Toutefois, si l’on en croit Ming-Chi Kuo, alors la Pomme Croquée s’apprêterait à franchir un nouveau cap et elle envisagerait ainsi d’intégrer un capteur de 12 millions de pixels à ses prochains téléphones.

Kevin Wang, un employé de IHS Technology, vient de confirmer ce point en s’appuyant sur ses propres sources. Intéressant, bien sûr, mais il y a mieux car il a aussi obtenu d’autres détails sur le capteur de l’iPhone 6s.

D’après lui, ce fameux capteurs devrait effectivement être constitué de pixels plus petits que celui des modèles précédent.

Ce détail est loin d’être anodin puisque cela veut aussi dire qu’il captera moins de lumière. Et donc qu’il devrait obtenir de moins bons résultats lorsque la lumière vient à manquer. Du moins en théorie car il y a aussi d’autres variables à prendre en compte. Comme l’optique, par exemple.

Quoi qu’il en soit, on peut au moins être sûr d’une chose : quoi qu’il arrive, Apple fera en sorte que l’iPhone 6s puisse délivrer de plus jolies photos que son prédécesseur.