Des capteurs thermiques invisibles pour révolutionner le tactile de nos smartphones

Au fil des années, les écrans tactiles ont évolué : si vous comparez un écran tactile d’il y a 10 ans à un écran tactile de maintenant, vous verrez une grosse différence, notamment en ce qui concerne la sensibilité de la dalle. Mais nos écrans n’ont pas atteint le stade de la perfection et des chercheurs réfléchissent ainsi à de nouveaux moyens de les améliorer. Et ils viennent justement d’en trouver un particulièrement intéressant.

L’invention dont on parle aujourd’hui n’en est pas vraiment une à proprement parler. En fait, elle ne fait “que” modifier un système qui existait déjà, à savoir un capteur thermique utilisant des lasers. Cependant, l’amélioration est telle qu’on peut quasiment parler de révolution : l’équipe en charge du projet est parvenue à miniaturiser la technologie, à la rendre plus stable, plus puissante, tout en utilisant un procédé moins coûteux que celui utilisé actuellement.

Un capteur thermique sur un smartphone

Le résultat, c’est donc une grille de lasers répartis sur la surface qui peut notamment être du verre. Le truc cool, c’est que c’est invisible à l’œil nu et qu’on pourrait même imaginer cette technologie sur des fenêtres.

Pour en faire quoi, vous demandez-vous alors ? Tout simplement pour les rendre tactiles !

En effet, toucher une surface en verre a pour effet de la réchauffer, de telle sorte qu’il est alors possible de savoir où la touche a été faite. On imagine alors tout un tas de possibilités, comme des fenêtres ou des tables tactiles, mais on peut aussi voir une application dans les smartphones.

Car la prouesse de nos chercheurs a également été de faire en sorte que ces lasers puissent traverser sans broncher une couche de Gorilla Glass, ce fameux verre un peu spécial qui protège la majorité des smartphones actuels. Le Gorilla Glass est solide, mais il n’est pas très régulier à l’intérieur, ce qui rendait impossible une telle technologie, jusqu’à maintenant.

Concrètement, sur nos smartphones et grâce à ces nouveaux lasers, on pourrait voir arriver prochainement un capteur thermique qui permettrait par exemple de connaître notre température. Mais pas seulement.

Car l’idée des chercheurs, c’est aussi de créer des “trous” dans la structure de grille de ces lasers. Ces trous seraient alors disposés de façon unique sur chaque smartphone et pourraient être détectés par la suite grâce à un appareil spécifique, l’intérêt étant d’authentifier un smartphone pour sécuriser des transactions par exemple.

Une bonne petite révolution, en somme, que les chercheurs qui en sont à l’origine espère voir commercialiser d’ici un an seulement.

Via