En Caroline du Nord l’ouragan Dorian a déplacé des vaches et plusieurs d’elles ont même survécu

L’ouragan Dorian a fait d’importants dégâts  à Cedar Island dans la Caroline du Nord lors de son passage en septembre dernier. L’ouragan y a engendré un « mini-tsunami » qui a emporté plusieurs animaux sauvages en direction de la mer. Selon les informations, un grand nombre d’animaux ont ainsi succombé par noyade. On compte parmi les victimes 28 chevaux.

Un mois après cet événement, une vache a été retrouvée saine et sauve par des responsables du Cape Lookout National Seashore du National Park Service dans les Outer Banks, sur un îlot faisant partie de 90 km d’îles barrières. L’endroit n’est généralement accessible que par bateau.

Crédits Pixabay

Peu de temps après cette découverte, deux autres vaches ont été retrouvées sur la même île.

D’où viennent les trois vaches ?

Selon les informations, les trois vaches proviennent de Cedar Island et faisaient partie d’un groupe de 20 bovins sauvages surnommés les « vaches de la mer » et qui vivaient sur l’île.

Les membres de ce groupe évoluaient librement sur une parcelle de terrain qui était en fait une propriété privée. D’après B.G. Horvat, porte-parole de Cape Lookout, les vaches ont dû parcourir environ 6,4 km à la nage pour pouvoir atteindre les Outer Banks. Selon lui, elles auraient certainement dérivé plus loin dans l’Atlantique et seraient probablement mortes si elles avaient été poussées plus fort par la tempête.

Nager pour survivre

Selon le journal The Washington Post, il est fréquent pour les vaches de nager afin de trouver un endroit sûr lors d’une tempête ou pendant un ouragan. Elles sont de ce fait parfaitement capables de nager pour survivre quand elles se retrouvent dans une situation difficile.

Dans une publication sur Facebook,  le National Seashore a indiqué qu’ils travaillaient actuellement sur la meilleure façon de ramener les trois vaches à Cedar Island. Selon Horvat, elles vont probablement être endormies puis transportées par bateau pour rejoindre l’île.

De leur côté, les vaches semblaient ne pas être particulièrement contentes d’avoir été découvertes. Les bovins sauvages de Cedar Island ne sont en effet pas habitués à la présence des humains. Ils peuvent même fuir si une personne s’approche trop près d’eux.

Mots-clés découverte