Une légende prend fin : les cartouches Atari de E.T. ont été déterrées !

Début avril, on apprenait qu’une équipe avait prévu de vérifier si la légende urbaine affirmant que Atari avait enterré des millions de cartouches sous le désert du Nouveau Mexique dans les années 80 était fondée. Le jeu E.T. sur Atari est d’ailleurs particulièrement connu via cette rumeur apparue à cause de l’ambition d’Atari, la compagnie ayant prévu un succès sans précédent pour son jeu. Un succès qui n’est jamais venu malgré celui du film de Spielberg, au grand regret de Atari.

Ce week-end, la légende a pris fin : l’équipe a creusé dans le désert et est tombée sur les fameuses cartouches. Le mythe n’a ainsi plus lieu d’être, puisqu’on sait désormais qu’il était bel et bien fondé car oui, Atari a réellement enterré des cartouches Atari 2600 de E.T. au Nouveau Mexique pour cacher son échec.

Les cartouches d'E.T. déterrées !

La légende n’était d’ailleurs pas partie de nulle part puisque c’est le très sérieux New York Times qui, à l’époque, avait diffusé l’information. Bien évidemment, la chose fut démentie, mais le mythe a pris. Il faut dire qu’elle était plutôt marrante cette rumeur.

Rappelant un meurtrier voulant cacher des preuves dans un désert, Atari a ainsi voulu cacher son échec monumental de l’achat d’une licence à 22 millions de dollars, un échec retentissant pourtant prévisible par la qualité très douteuse du jeu.

Le monde du jeu vidéo va maintenant pouvoir tourner la page et se chercher une nouvelle légende urbaine de cette ampleur, un nouveau bruit à répandre : par cette excavation, c’est une tranche entière de l’histoire du jeu vidéo qui prend fin. Petit instant émotion.

Via

Mots-clés atari