Casque HMZ-T1 : prise en main rapide du visio-casque de Sony

Disponible sur le marché depuis la fin de l’année dernière, le visio-casque de Sony est devenu très difficile à trouver puisqu’il s’est arraché comme des petits pains. Plutôt logique d’ailleurs puisqu’il s’agit d’un appareil très futuriste et qui vise tout simplement à vous permettre de plonger dans vos films et dans vos jeux vidéo préférés. Oui et justement, Sony a profité de l’évènement d’hier soir pour mettre en avant cet accessoire hors norme. Et forcément, j’ai eu l’occasion de m’intéresser d’un peu plus près au sujet… Et même d’en discuter avec les différentes personnes qui ont l’occasion de le tester.

Casque HMZ-T1 : prise en main rapide du visio-casque de Sony

Présentation du casque HMZ-T1

Car autant vous le dire tout de suite, le casque HMZ-T1 de Sony n’était pas facile d’accès. Vraiment pas, même, puisque tout le monde avait bien évidemment envie de le tester. Enfin, pour ceux qui ne le connaissent pas, il faut savoir que le visio-casque de la firme ressemble un peu aux lunettes de Cyclope dans les X-Men. Oui, mais en plus gros, en plus massif et en plus lourd aussi. Dedans, on va trouver deux écrans OLED placés devant chaque oeil. Des écrans qui vont pouvoir nous balancer de la 3D à travers la tête histoire de nous permettre de profiter au maximum de nos contenus numériques. Bien sûr, pour les allergiques, il est parfaitement possible d’utiliser le casque en “mode 2D”. Notons cependant qu’avant de se lancer, il faudra impérativement passer par une phase de réglage. On trouvera ainsi sur le casque des molettes qui nous permettront de régler l’image de chaque écran histoire d’adapter la solution à notre vue.

Derrière, il est bien évidemment possible de relier le HMZ-T1 à une PlayStation 3 histoire de s’amuser aux derniers titres du moment ou pour regarder tous nos chouettes films Blu-ray 3D. Même chose, on peut aussi le connecter à des platines de la marque sans aucun problème. Ce qui n’a d’ailleurs rien de très étonnant puisque cela fait maintenant pas mal de temps que Sony bosse à fond sur la convergence numérique et sur le “lien” entre ses différents appareils.

Les retours des utilisateurs

Votre humble serviteur n’a malheureusement pas eu l’occasion de tester la solution – le casque a suscité un certain engouement auprès des différents participants – mais j’ai quand même eu l’occasion de discuter avec pas mal de gens qui ont été plus chanceux que moi et ils ont tous été unanimes pour dire que le rendu était tout simplement incroyable. Une expérience unique, certes, mais n’est pas parfaite pour autant puisqu’il semblerait que ce casque souffre tout de même de quelques défauts.

Pour commencer, le rendu sonore serait un peu poussif. En outre, le poids du casque serait également un problème. Il vaudra donc mieux trouver une bonne position (la tête en arrière et soutenue par un coussin ou par le dossier du canapé) pour profiter au mieux de l’expérience. Bon, ça c’est plutôt logique puisque le casque part quand même pas mal en avant. Sinon, et bien certains se sont aussi plains d’un effet “mal de mer” mais cela n’a rien d’étonnant puisque nous réagissons tous différemment à la 3D. Si vous avez des migraines ou des nausées lorsque vous allez voir un film en trois dimensions, c’est sûr que le HMZ-T1 ne sera pas fait pour vous.

C’est assez court mais je vais m’arrêter là. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est qu’il va falloir que je retourne sur Paris pour essayer de mettre la main sur ce fameux casque. Encore un nouveau produit à ajouter à ma check-list.

Quel avenir pour les visio-casques

Les casques interactifs / multimédia ne sont pas nouveaux, cela fait un bon moment qu’on en parle et pas mal de constructeurs se sont déjà lancés sur le marché. Google lui-même s’intéresse au sujet, même si le Project Glass s’adresse à un tout autre marché et même si les lunettes connectés de la firme préfèrent jouer la carte de la réalité augmentée plutôt que celle du divertissement audio-visuel. Toutefois, ces dernières années, j’ai le sentiment que le phénomène s’est intensifié et j’ai l’impression – peut-être à tort – qu’il risque de prendre de plus en plus d’importance dans les années qui viennent.

Pour finir, on précisera tout de même que le HMZ-T1 est proposé autour de 800 €.



Mots-clés hmz-t1sony