CD Projekt RED s’excuse pour l’état technique des versions PS4 et Xbox One de Cyberpunk 2077

Sans nul doute l’événement jeu vidéo de cette fin d’année 2020, dans le bon et le mauvais sens du terme : le lancement du blockbuster vidéoludique Cyberpunk 2077 de CD Projekt RED le 10 décembre dernier aura été l’un des plus impressionnants tant par ses chiffres, son impact dans l’inconscient public qu’il soit hardcore gamer ou joueur occasionnel, et sa catastrophe médiatique.

Pris dans la tempête de l’état plus que dramatique du jeu sur consoles d’ancienne génération (ça y est, on peut dire ancienne maintenant ?) PlayStation 4 et Xbox One, le studio polonais se retrouve à présenter des excuses publiques sur les réseaux sociaux avec un dispositif de remboursement encore jamais vu auparavant.

Crédits CD Projekt

On rappelle les faits déjà décrits sur votre site préféré : les versions PS4 et Xbox One de base (comprenez par là PS4 fat et slim et Xbox One et Xbox One S hors One X) souffrent actuellement d’énormes problèmes techniques allant de divers bugs sévères aux crashes en passant par des gros soucis de streaming de textures et un framerate des plus catastrophiques frôlant les limites du diaporama.

CD PROJEKT RED s’excuse

Si le monde du jeu vidéo n’est pas étranger aux lancements caduques, Cyberpunk 2077 se présente comme un cas d’école avec des framerate passant régulièrement sous la barre des 20 images par seconde, le tout dans une résolution d’affichage des moins gracieuse – particulièrement sur Xbox One.

Le président en chef du studio Adam Kaciński a réagi à la situation aux côtés des autres têtes de CD Projekt RED en publiant leurs plus plates excuses au nom du studio :

Tout d’abord, nous nous excusons auprès de vous pour ne pas avoir montré le jeu tourner sur les consoles de base d’ancienne génération avant sa sortie et, en conséquence, ne pas vous permettre de prendre une décision plus informée quant à votre achat” Nous aurions du consacrer plus d’attention à le faire mieux tourner sur PlayStation 4 et Xbox One.

Cette dernière phrase ne semble pas des mieux tournée – entre le parc installé massif de ces consoles et le volume qu’elles représentent dans les chiffres de précommande (se calculant à plusieurs millions), ne pas avoir pris de décision quant au naufrage technique attendu parait absurde. D’autant plus qu’Adam Kaciński lui-même se déclarait surpris de voir à quel point le jeu “tournait bien” sur ces mêmes consoles fin novembre dernier.

Des correctifs déjà annoncés

Deux gros patches sont ainsi d’ores et déjà prévus pour pallier au gros de ces problèmes sur consoles d’ancienne génération – l’un en janvier, puis l’autre en février – et plusieurs autres correctifs seront également mis en ligne entretemps, tant sur ces plateformes que sur PC – dont l’un prévu d’ici la semaine prochaine. Par ailleurs, les joueurs ayant acheté le jeu en version numérique sur consoles peuvent procéder à un remboursement via les stores PSN et Xbox dès maintenant – quant à ceux ayant opté pour le format physique, un contact via e-mail a été mis en place (!) pour aider les joueurs ne pouvant se faire rembourser leur copie via leur revendeur.

Affaire à suivre pour l’un des plus grands fiascos de l’année.