Ce clip musical a été entièrement réalisé avec Prisma

Prisma a marqué l’été au fer rouge, c’est indéniable, et cette drôle d’application a ainsi séduit des millions de personnes en l’espace de quelques semaines. Bien décidé à surfer sur la vague, le groupe de musique Drive Like Maria s’est amusé à tourner son dernier clip avec l’outil, image par image. Le résultat est assez stupéfiant.

A la base, Prisma n’a rien de transcendant. Cette application se contente en effet de proposer quelques filtres pour nous permettre de modifier rapidement les photos prises avec notre téléphone.

Clip musical Prisma

Un groupe de musique a réalisé son dernier clip avec Prisma.

Elle n’est pas la première à proposer de telles fonctionnalités, c’est un fait, mais ses filtres la rendent totalement unique.

Ils ont réalisé un clip musical avec Prisma, image par image

Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant car ces derniers ne se contentent pas de modifier l’exposition, les couleurs ou même le contraste des images. Non, en réalité, ils les transforment de fond en comble pour en faire de véritables oeuvres d’art à part entière.

Des oeuvres dignes de Picasso, Magritte ou même Van Gogh.

Maintenant, tout n’est pas parfait non plus. Non et le gros problème finalement, c’est que tous les calculs sont faits sur les serveurs de Prisma, grâce à réseau de neurones artificiels. Résultat des courses, l’application a été régulièrement indisponible ces dernières semaines.

Il faut croire que cela n’a pas freiné l’enthousiasme du groupe de musique cité un peu plus haut puisque ce dernier est parvenu à réaliser un clip musical en s’appuyant entièrement sur Prisma.

Comment ont-ils procédé ? La tâche n’a pas été aisée car l’outil ne reconnaît pas les vidéos pour le moment. Nos passionnés ont donc du travailler à l’ancienne et ils ont ainsi commencé par enregistrer leur clip de manière classique puis ils l’ont exporté image par image. Là, ils ont généré un peu plus de 1 800 images et ils les ont toutes modifiées dans la foulée avec Prisma.

Fort heureusement, ils ont eu la bonne idée de se répartir la tâche et chaque membre à donc du convertir 600 images chacun. Cette étape leur a demandé un peu plus de cinq heures. Après ça, il ne leur restait plus qu’à importer ces images dans leur logiciel de montage préféré et à les synchroniser avec leur piste musicale.

Facile, donc.

Mots-clés insolitevidéo