Ce détergent commun est très utilisé dans la fusion nucléaire

Depuis fort longtemps, la production d’énergie sous toutes ses formes est devenue un besoin vital sans quoi aucun développement ne serait possible. Avec le développement de la science, de nombreux progrès ont été réalisés dans le domaine énergétique. C’est dans cette démarche que des scientifiques ont découvert un moyen d’améliorer le rendement d’une machine de fusion nucléaire grâce à un produit domestique à usage courant.

Une énergie de fusion sur Terre grâce à un nettoyant ménager courant.
Crédit : scitechdaily

En réalité, d’après les scientifiques, il s’agirait du bore contenu dans les produits nettoyants tels que le borax. Cette substance améliorerait considérablement le confinement de la chaleur lors des réactions de fusion. Cependant, les recherches et les expériences restent ouvertes afin de confirmer définitivement cette théorie.

Des physiciens du Princeton Plasma Physics Laboratory (PPPL) du Département américain de l’énergie (DOE) sont à l’origine de cette découverte révolutionnaire. David Gates est l’un de ces chercheurs.

Une nette amélioration du confinement

En effet, lors de l’ajout du bore au sein du plasma LHD (Large Helical Device) qui fait fonctionner les réactions de fusion, les scientifiques ont remarqué une grande augmentation de l’isolement de la chaleur. De plus, une réduction considérable des tourbillons turbulents ainsi qu’une augmentation de la température ont été observées. À cet effet, le physicien PPPL Federico Nespoli déclare : « Nous avons pu voir cet effet de façon distinct. »

La diminution des tourbillons de même que le confinement de la chaleur pourraient fortement améliorer le rendement des réacteurs. Par ailleurs David Gates, physicien de recherche principale au PPPL s’exprime en ces termes : « Plus nous augmentons la puissance dans le plasma, plus l’augmentation de la chaleur et du confinement est grande, ce qui serait idéal dans des conditions réelles de réacteur. »

Toute la communauté scientifique concernée par ce projet a été ravie des résultats plus que prometteurs liés à l’utilisation du bore.

Une amélioration des stellarators et des tokamaks

Bien qu’étant utilisée depuis des années, l’utilisation du bore n’a jamais produit de résultats aussi efficaces. Ce gain d’efficacité serait dû à l’amélioration des tokamaks et des stellarators. Ces machines construites pour la première fois en 1950 sous la direction du fondateur de PPPL, Lyman Spitzer ont été révisées et améliorées.

Pour l’heure, des recherches parallèles sont menées afin de savoir si le bore est le seul élément capable d’améliorer le rendement des réactions de fusion. Comme Nespoli le dit : « Le bore crée une couche sur le mur qui est bénéfique pour le confinement et pourquoi le carbone ne le fera pas ? »

SOURCE : SCITECHDAILY

1 réflexion au sujet de « Ce détergent commun est très utilisé dans la fusion nucléaire »

  1. j’ai un peu bugguer sur le coup, parce qu’en fission nucléaire on arrêt en urgence un réacteur avec des barres en bores, justement. et comme a mon accoutumé j’ai encore confondu fission et fusion :p

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.