Ce film d’horreur ne sera pas à mettre entre toutes les mains

V/H/S/94 se dévoile dans une bonne annonce qui donne une bonne idée de ce qui nous attend. Et attention, car ce film ne sera clairement pas à mettre entre toutes les mains.

En réalité, il en va de même pour la vidéo qui vous attend en fin d’article, une vidéo très explicite et qui ne conviendra pas aux plus jeunes ou même aux personnes ayant l’estomac un peu trop fragile.

Une illustration représentant une salle de cinéma
Image par Jeff Jacobs de Pixabay

V/H/S/94 n’est pas un nouveau film. Enfin si, mais pas complètement.

V/H/S/94, un film d’horreur trash

En réalité, trois films ont déjà été diffusés, des films réalisés respectivement en 2012, en 2013 et en 2014. Très différents les uns des autres, ils présentaient chacun une histoire différente. Avec un fil rouge et une réalisation similaire, bien entendu.

Attendu pour le 6 octobre 2021, V/H/S/94 débute avec la découverte d’une étrange VHS. Une VHS montrant des scènes d’une violence crue et qui va déboucher sur une enquête.

Une équipe de police va alors être chargée de lancer un raid sur un entrepôt délabré. Ils vont cependant découvrir en arrivant sur place que ce dernier est occupé par un culte fanatique adepte de torture, de sacrifices et de mutilations. Un culte connu pour avoir enregistré et diffusé plusieurs VHS… dont le rôle précis reste à déterminer.

A lire aussi : Le film d’action à voir sur Netflix

Une anthologie qui ne remonte pas à hier

Comme son nom l’indique, ce nouveau film se déroule en 1994, une période riche en matière de films d’horreur. La réalisation ne changera pas et Simon Barrett a donc opté une fois de plus pour une formule façon found footage, à l’image de ce que proposait en son temps Blair Witch.

Tous les détails ne sont pas encore connus, bien sûr, mais la première bande annonce du film nous permet au moins de faire un constat : V/H/S/94 ira très loin dans l’horreur et il ne s’adressera clairement pas à tous les publics. Certaines scènes sont en effet très choquantes et ne conviendront pas à un jeune public.

Mais d’une certaine manière, c’est sans doute aussi ce qui fera le charme de ce film.