Ce jeune homme est doté d’un bras hightech unique

Fauché par une rame de train en 2012, James Young avait perdu son pied et son bras gauche. Au lieu de porter une prothèse ordinaire, le jeune homme est aujourd’hui doté d’un bras high-tech aux multiples gadgets et fonctionnalités. Inspirée d’un jeu vidéo, il s’agit d’une prothèse aux allures futuristes, fabriquée en fibres de carbone, et qui peut faire voler un drone, mais aussi charger un iPhone.

Le nouveau bras de James intègre de nombreux gadgets (montre, port USB, lampe torche, rayon laser, commande de drone…). Les mouvements sont contrôlés grâce à la présence de capteurs qui permettent la connexion avec les muscles des épaules. Pour faire fonctionner tous les gadgets et fonctionnalités qu’elle intègre, la prothèse est alimentée par une batterie.

Bras robot

Ce véritable concentré de technologie est une création sur mesure de l’artiste prothésiste Sophie de Oliveira, réalisé en partenariat avec Konami.

Une prothèse artificielle aux nombreuses fonctionnalités

Au cours de sa convalescence, James est devenu un grand passionné de jeux vidéo. C’est grâce à cela qu’il a entendu parler du projet de Konami, celui de concevoir une prothèse inspirée de son très célèbre jeu Metal Gear Solid. Très emballé à l’idée d’avoir un bras bionique, le jeune homme s’est empressé d’envoyer sa candidature.

Aujourd’hui, son rêve est devenu réalité. Son nouveau bras est non seulement magnifique, mais également très fonctionnel. Le poignet est doté d’une smartwatch, tandis que les doigts présentent des ports USB qui lui permettent de charger son iPhone. La prothèse possède même un drone que James peut contrôler à loisir à l’aide de son membre high-tech.

Cerise sur le gâteau, cette prothèse personnalisée est détachable de manière très simple et rapide. Il suffit en effet de la dévisser d’un simple tour de main.

Les recherches continuent pour améliorer le dispositif

James peut contrôler son bras grâce à des capteurs qui sont connectés aux muscles de son épaule. Il arrive cependant que la prothèse ne soit pas toujours facile à manipuler. Pour remédier à ce léger bémol, le jeune homme prévoit de se faire une nouvelle fois opérer. Il envisage de subir une lourde opération qui va directement rattacher le bras à ses os.

Les efforts et la persévérance de ce jeune britannique encouragent grandement les recherches sur les prothèses.

D’ici quelques années, ce sera peut-être l’apparition de bras entièrement fonctionnels et qui permettent de ressentir à nouveau le toucher.