Ce mystérieux bouchon rouge est en train de devenir la nouvelle star du web

Un simple bouchon à vis pourrait aider à sauver un innocent empêtré dans un dossier criminel, selon son avocat. Ce dernier a décidé d’utiliser Twitter pour tenter de déterminer l’origine du mystérieux bouchon (retrouvé en 2010).

Patrice Reviron, avocat à Aix-en-Provence, pense qu’identifier d’où vient le bouchon rouge pourrait aider son client.

Autorisations Twitter

Un mystérieux bouchon impliqué dans une affaire criminelle

« Il n’a pas été possible de déterminer d’où venait ce bouchon et à quoi il servait. C’est une question essentielle pour moi. Cela peut aider à le défendre ou même le disculper complètement dans l’affaire », a déclaré Me Reviron dans un entretien avec Le Parisien. Son appel inhabituel sur Twitter a été retweeté plus de 7 500 fois et a suscité plus de 1 000 réponses – certaines sérieuses, d’autres moins.

L’avocat a tenu à garder secrets les autres détails de l’affaire afin d’éviter de compromettre le dossier. « Je veux seulement savoir à quoi servait ce bouchon avant qu’il ne soit ajouté au dossier, il s’agit d’une affaire criminelle dont l’enquête vient juste d’être bouclée », dit-il.

Toutefois, on se souvient que l’avocat aixois était l’un des défenseurs d’Eric Coppolani, condamné début mars aux assises à 30 ans de réclusion pour l’assassinat de l’ex-figure du nationalisme corse Antoine Nivaggioni tué en octobre 2010 à Ajaccio. En mai 2010, un bouchon contenant l’ADN de Coppolani avait été retrouvé à proximité d’un véhicule incendié qui avait servi à des surveillances lors d’une précédente tentative d’assassinat sur Nivaggioni. Tout porte à croire qu’il s’agit du bouchon rouge en question, même si Patrice Reviron a refusé de confirmer l’hypothèse.

Alors, à quoi correspond donc ce bouchon rouge…

La plupart des réponses obtenues sur Twitter à ce stade pointent vers un bouchon d’eau déminéralisée, de bidon d’huile ou de jerrican. Si certaines réponses sont vagues, d’autres par contre sont beaucoup plus précises comme cet utilisateur qui pense qu’il s’agit du bouchon d’un liquide de boîte de vitesses Land Rover commercialisé jusqu’en 2007 (les modèles trop récents ne concordant pas).

Mais pour l’heure, rien de concluant pour l’avocat qui continue de décortiquer les propositions de solutions à l’énigme du bouchon rouge.

Mots-clés insolite