Ce pantalon futuriste n’aura pas besoin d’être lavé

ODO DENIM n’est pas encore une boite très connue en France mais ça devrait changer bientôt car elle vient de lever le voile sur un pantalon totalement révolutionnaire. Et encore, ce n’est rien de le dire car il n’aura pas besoin de passer à la machine. Enfin pas complètement.

Les vêtements sont de plus en plus intelligents et certains d’entre eux sont même capables de calculer avec précision notre activité ou même notre rythme cardiaque.

ODO

Le ODO est un peu le pantalon du futur, sauf que vous n’aurez pas besoin d’attendre pour en profiter.

Le ODO ne propose aucune de ces fonctions mais il pourrait tout de même changer pas mal de choses dans un avenir plus ou moins proche.

Pas besoin de laver le ODO grâce à ses picots magiques !

Oui, car ce pantalon a une caractéristique très intéressante : il ne peut pas se salir. En d’autres termes, vous n’aurez pas besoin de le nettoyer et de le passer à la machine à laver avant de le porter.

Comment est-ce possible ? En réalité, c’est très simple. L’entreprise a mis au point un textile révolutionnaire recouvert de milliards de picots microscopiques. Grâce à ces derniers, le tissu ne rentrera pas directement en contact avec les liquides et les substances grasses telles que l’eau, l’huile, les sodas ou même le miel.

Si vous renversez quelque chose dessus, vous n’aurez donc qu’à le rincer avec un peu d’eau pour le nettoyer et pour faire disparaître toute trace suspecte.

Bon, et pour les mauvaises odeurs alors, comment ça se passe ?

Pas de panique, le fabricant a prévu le coup et il a ainsi intégré des molécules d’argent dans les fibres du pantalon. Elles éviteront la division cellulaire des bactéries responsables des mauvaises odeurs et elles permettront au pantalon de garder toute sa fraicheur.

Il faut d’ailleurs préciser que cette technologie n’est pas nouvelle et on la retrouve notamment dans les combinaisons des astronautes. Parce que bon, faire sa lessive en apesanteur, ce n’est pas forcément facile.

Le truc, c’est que le ODO n’est pas encore disponible dans le commerce. Le fabricant a préféré lancer une campagne sur KickStarter pour réunir les fonds dont il a besoin et elle marche plutôt fort puisqu’elle a dépassé les 200 000 dollars alors que l’entreprise n’avait besoin « que » de 10 000 dollars.

D’ailleurs, si l’aventure vous tente, sachez qu’il vous en coûtera environ 100 $. Ah, et la compagnie n’a pas l’intention d’en rester là puisqu’elle va aussi mettre en vente des tee-shirts ou même des chaussettes.

Mots-clés funinsolite