Ce robot-araignée a été spécialement conçu pour explorer les grottes de Naracoorte en Australie

Le parc national de Naracoorte Caves est une zone touristique et un important site paléontologique situé dans le sud-est de l’Australie-Méridionale. Il figure dans la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO depuis 1994. Le parc est constitué de 26 grottes dont l’une des plus célèbres est la caverne des chauves-souris où vivent des milliers de chiroptères.

Dans le cadre d’un projet dénommé CaveX, des étudiants de l’Université d’Adélaïde ont construit un robot-araignée afin de réaliser un scan 3D du site. Le groupe est passé par 15 itérations avant d’arriver au modèle final avec le design souhaité.   

Crédits Matthew King

Le design final a été choisi pour s’adapter aux terrains accidentés des grottes, mais surtout dans un souci de préservation des lieux.

Des pattes adaptées à l’exploration des grottes

Les concepteurs du robot ont opté pour un design qui imite la morphologie de l’araignée. Seulement, au lieu d’avoir huit pattes comme les arachnides, l’appareil en a six qui lui permettent de se déplacer facilement dans les cavernes.

Avec ses pattes, le robot est ainsi capable d’adopter plusieurs types d’allure pour traverser les terrains les plus accidentés. Les chercheurs ont d’autre part pensé qu’un robot avec des chenilles ou des roues pourrait endommager la surface des grottes.

Le but du projet

Grâce aux scans 3D, les étudiants espèrent que l’on pourra faire de nouvelles découvertes sur le site. Craig Williams, l’un des doctorants qui ont travaillé sur le programme, a déclaré qu’examiner la surface de la grotte leur permettra peut-être de trouver de nouvelles entrées. Ces entrées pourraient mener vers de nouveaux gisements de fossiles.

Cela nous aidera à améliorer l’éventail des connaissances sur les fossiles qui se trouvent ici “, a-t-il ajouté.

Pour que le projet du robot-araignée puisse continuer, l’équipe souhaite qu’une nouvelle génération d’étudiants en ingénierie prenne le relais. Les membres du groupe espèrent également qu’un jour, le robot pourra profiter des  progrès de la technologie. Il y a par exemple la vision informatique utilisant l’Intelligence Artificielle qui lui permettra d’obtenir de meilleurs résultats.  

 

Mots-clés grottesrobot