Ce robot araignée est capable d’escalader un mur

Deux chercheurs chinois, Xin Li et Kaige Shi ont récemment mis au point une ingénieuse technique basée sur la manipulation du vide créé par un fluide, permettant d’obtenir une unité d’aspiration capable de fonctionner sur tous types de surface, y compris les surfaces rugueuses.

Avec ce système adhésif révolutionnaire, fonctionnant à la manière d’une ventouse, cette technologie est capable de défier la loi de la gravité. Et pour tester l’efficacité de leur concept, ils ont décidé de concevoir un robot hexapode capable d’escalader les murs et les surfaces verticales, tout comme le ferait Spiderman.

Crédits Pixabay

Xin Li et Kaige Shi viennent ainsi de présenter une petite merveille technologique qui révolutionnera le domaine de l’unité d’aspiration sous vide. En effet, que ce soit à des hauteurs vertigineuses ou sur des surfaces grumeleuses, ce « robot araignée » peut actuellement se hisser et se déplacer partout, disent les chercheurs qui ont publié leurs découvertes dans la revue Physics of Fluids.

Un système basé sur la méthode de différence de pression nulle

Relié à une source d’eau, le système d’aspiration est composé d’un centre centrifuge en rotation qui annule la différence de pression au niveau des ventouses, permettant aux bras robotisés d’adhérer à n’importe quel type de surface.

En effet, cette nouvelle technique met en avant la méthode de la différence de pression nulle (méthode baptisée ZPD), ce qui permet aux ventouses de s’agripper sur n’importe quelle sorte de surface, y compris celles rugueuses.

Un prototype capable de faire face à tous types de surfaces

Pour vérifier le fonctionnement de leur technique, les chercheurs ont décidé de tester le système sous 3 différentes formes : en tant qu’appareil d’escalade humain, sous la forme du fameux robot hexapode et sur un bras robotisé. Et le système a parfaitement prouvé ses aptitudes à faire face à tous types de surface.

Si les robots d’aspiration découverts jusqu’ici ne permettaient de se déplacer que sur une surface lisse, le robot hexapode de Li et de Shi est un prototype passe-partout, capable d’escalader tout type de surfaces, même les façades.

Outre cette spécificité, ce robot grimpeur est plus petit, plus léger et également plus économe en énergie. Il ne reste qu’à améliorer son système d’alimentation en eau, qui, pour le moment, est toujours connecté à une source externe.

Crédits Xin Li / Kaige Shi

Mots-clés robotique