Ce robot peut remplacer les médecins lors du processus de prise de sang

Donner un échantillon de son sang peut être un véritable calvaire quand on a la phobie des aiguilles, mais cela peut être encore plus pénible quand notre veine est difficile d’accès. Heureusement, ce problème pourrait bientôt faire partie du passé grâce à un robot que des scientifiques du Rutgers University ont créé.

Le robot en question serait capable de faire des prélèvements sanguins aussi bien qu’un être humain, et ce, avec un taux de réussite de 87 %, en tout cas avec les 31 sujets qui ont participé à l’étude.

Crédits Pixabay

Pour les 25 sujets avec des veines faciles d’accès, ce taux a été de 97 %. Les professionnels de la santé, de leur côté, ont un taux de réussite  de 73 % quand les veines des patients ne sont pas visibles et de 60 % lorsque les veines ne sont pas palpables.

Un autre avantage de la machine, elle est capable de fournir des résultats rapidement et permet ainsi aux médecins d’avoir plus de temps pour s’occuper des autres tâches qui leur sont attribuées.

Un robot multifonction

Pour fonctionner, la machine utilise un robot équipé d’un système de guidage à ultrasons pour prélever le sang dans les veines. Il comprend aussi un module ayant pour rôle de gérer les échantillons ainsi qu’un analyseur de sang basé sur une centrifugeuse. De ce fait, l’appareil est très pratique et peut être utilisé aussi bien au chevet d’un patient que dans une ambulance, dans les cliniques, dans les cabinets des médecins ou encore dans les salles d’urgence.

La nouvelle invention des chercheurs du Rutgers University à New Brunswick est une véritable innovation, car non seulement elle peut aider les médecins, mais elle peut également éviter certains désagréments causés par les échecs lors de la ponction veineuse. Effectivement, des échecs répétés pourraient entraîner le développement d’infections, d’une thrombose, ou d’une phlébite.

Selon Josh Leipheimer, auteur principal de l’étude et doctorant en génie biomédical au laboratoire de Yarmush du Rutgers University, l’appareil peut aider les cliniciens à obtenir des échantillons de sang rapidement, en toute sécurité et de manière fiable. Il a ajouté que le robot peut éviter les complications inutiles et la douleur que peuvent ressentir les patients au cours de la procédure d’insertion de l’aiguille.

D’autres améliorations prévues

Même si l’appareil est déjà assez sophistiqué, les chercheurs pensent y ajouter d’autres fonctionnalités dans le futur pour qu’il puisse être utilisé pour le cathétérisme IV, pour la dialyse,  ou encore pour la mise en place de lignes artérielles.

La machine nécessitera également certaines améliorations afin d’augmenter le taux de réussite chez les personnes qui ont des veines difficiles d’accès. D’autre part, les données obtenues lors des tests seront utilisées pour renforcer ses performances, notamment en améliorant son intelligence artificielle.

Les détails de la recherche ont été publiés dans la revue Technology le 22 janvier 2020 dernier.

Grosses promos chez Honor, notamment sur le Honor 20 Pro, le Honor 9X et les Honor MagicWatch 2 – en savoir plus